^

Politique

Présidentielle

Strasbourg : réunion publique avec Anasse Kazib vendredi 25 février à 19h30 au FEC

Le vendredi 25 février, rendez-vous à 19h30 au FEC, 17 place St Etienne à Strasbourg pour la réunion publique de Anasse Kazib. Ecologie, féminisme, jeunesse, destruction des services publics, violences policières, au cœur des derniers phénomènes de lutte doivent pouvoir entrer dans les débats pour 2022 !

jeudi 24 février

Plus de 120 parrainages en poche et après avoir réuni des milliers de personnes partout en France, Anasse Kazib, le candidat cheminot, issu des quartiers populaires, figure des mouvements sociaux de ces dernières années et en particulier de la lutte contre la réforme des retraites sera présent ce 25 février à Strasbourg pour une réunion publique, avec débat. L’objectif est de discuter ensemble de comment faire entrer nos luttes et nos revendications dans une élection présidentielle qui promet déjà de n’être qu’une surenchère réactionnaire.

La crise sanitaire et la politique désastreuse du quinquennat Macron n’ont fait que favoriser la précarisation galopante qui touche et gangrène de plus en plus de travailleurs.ses et de jeunes, c’est à celles et ceux d’en bas, du monde du travail et de la jeunesse que cette candidature se propose de donner une voix. Une voix, à l’image de la tribune qui accompagnera le candidat, avec Mathieu Relin, cheminot, figure, dans le Grand Est, de la lutte contre la privatisation de la SNCF et de la lutte contre la réforme des retraites, Vincent Duse, ouvrier retraité de chez PSA Mulhouse et Rozenn, étudiante et militante au Poing Levé, salariée licenciée de Chronodrive après avoir mené une grève féministe.

Afin de faire entrer les revendications de notre camp social dans ce système médiatique verrouillé et sclérosé qui ne relaie que les voix les plus nauséabondes et réactionnaires, il faut qu’Anasse Kazib, soit sur la ligne de départ. Le cheminot, candidat qui est le moins représenté par les médias, qui subit un boycott en règle de la part de toutes les chaînes télé, défend en effet un programme social profondément à contre-courant de toute la vague réactionnaire qui balaie ce début de campagne présidentielle. Il défend un véritable programme ouvrier face à la crise, revendiquant, entre autres, des moyens massifs dans les services publics, un SMIC à 1800€ nets, un revenu étudiant à la hauteur du SMIC ou encore l’expropriation des secteurs stratégiques sous contrôle des travailleurs...

Pour en discuter avec Anasse Kazib et ses soutiens, rendez-vous donc ce vendredi 25 février à 19h30 à la FEC, 17 place St Étienne à Strasbourg !

📢 Evénement Facebook à retrouver ici



Mots-clés

comité de campagne    /    #Anasse2022   /    Grand Est   /    Anasse Kazib   /    Strasbourg   /    Politique