^

Politique

Violences policières à Marseille

« Sur un banc avec une personne de 88 ans » : une amende et des menaces de la BAC

« Interdit de s’asseoir » avec une vieille dame de 88 ans, Anne Tardieu raconte sa première contravention dressée par la BAC. Nous relayons ci-dessous son témoignage vu sur facebook.

samedi 25 avril

Sur FB /Marseille, jeudi 23 avril après-midi / RECIT d’ANNE TARDIEU

« Première contravention, ça se fête… Raisons invoquées / - Assise sur un banc avec une personne de 88 ans, plutôt fatiguée, avec quelques gros problèmes de motricité. (800 mètres de chez elle). Interdit de s’asseoir / - Dérogation écrite au crayon à papier. Interdit / La rencontre avec cette engeance bacqueuse, a dégénéré assez vite. Des gros bras en brassard, censés nous apprendre la vie et la prévention. C’est vrai que nous sommes très connes, nous les vieilles, faut nous crier dessus car nous sommes sourdes en plus de ne comprendre rien. Ah ! faut pas répondre, faut plier l’échine, leur tendre nos papiers et leur dire merci de nous protéger.

Sous peine d’être traitée de "gauchiste, anarchiste, qui sans doute n’aime pas la police.... "

Je finis par mal réagir quand ces bâtards veulent aussi dresser une contravention à la personne que j’accompagne, qui terrorisée, va leur donner sa carte d’identité. Je la lui prends, dis "arrêtons les dégats". C’est là, que le méchant frustré, m’attrappe par le bras, serre fort fort et pince..

Menaces en tout genre

Je finirai par lâcher "Vas te faire fouttre"

Résultat contravention + rapport pour outrage, refus d’obtempérer
Ouah ! ce monde j’en veux pas et non dans ce cas je ne peux rester calme et muette !!

Demain rendez vous médecin pour demander un certificat circonstancié pour bleue et grosse perturbation psychique

Quand à la vieille dame que j’accompagnais, ma maman, un moment de stupeur et de tremblements.

Mon coeur, mon coeur, calme-toi, ça va aller, on s’en sortira

Anne Tardieu »




Mots-clés

Police   /    Violences policières   /    Politique