^

Notre classe

Non aux licenciements !

TUI France. Rassemblement réussi contre les 583 licenciements annoncés par l’entreprise

Près de 150 personnes ont répondu présent à l’appel au rassemblement devant le siège de TUI France pour protester contre le plan de licenciement lancé contre 583 employés et ce alors que l’entreprise vient d’empocher trois milliards d’euros d’aides publiques.

mardi 8 septembre

Près de 150 personnes ont répondu présent à l’appel au rassemblement devant le siège de TUI France pour protester contre le plan de licenciement lancé contre 583 employés et ce alors que l’entreprise vient d’empocher trois milliards d’euros d’aides publiques.

La nouvelle fut d’une violence inouïe, comme le montrent les témoignages de salariés, qui ont appris virtuellement – et donc isolés les uns des autres – qu’ils risquent de perdre leurs emplois. C’est ce que soulignait à notre micro Lazare R., syndicaliste CGT TUI France.

Si les salariés en colère expriment leur consternation face à cette situation, et se décrivent comme « écœurés », ils n’en restent pas moins déterminés à aller jusqu’au bout pour faire plier leurs patrons. C’est notamment le cas d’une salariée représentante des agences de TUI France, qui rappelle l’importance de ce service dans la construction d’un rapport de force entre la direction et les salariés puisque les points de vente sont le cœur de la trésorerie.

À souligner également, la présence de soutiens d’autres secteurs, comme le collectif CGT Monoprix Ile-de-France, venus pour exprimer leur appui face à un patronat qui compte coûte que coûte continuer la casse du code de travail pour protéger ses profits.

Un nouveau rassemblement est prévu le 14 septembre.




Mots-clés

Covid-19   /    Crise sanitaire   /    Crise économique   /    Coronavirus   /    Piquet de grève   /    Crise sociale   /    Grève   /    Licenciement(s)   /    Notre classe