×

Le 8 on continue !

Toulouse : 300 personnes en AG votent le blocage du Mirail contre la réforme des retraites

Ce lundi à l’université du Mirail, près de 300 étudiants et personnels se sont réunis en Assemblée Générale. Les personnes mobilisées ont voté le blocage de la fac pour la matinée du mardi et l’appel à un rassemblement de jeunesse le 8 février à 17h !

Erell Bleuen

6 février 2023

Facebook Twitter

Ce lundi, à l’université du Mirail, ce sont de nouveau près de 300 étudiants et personnels qui se sont réunis en Assemblée Générale. L’objectif : préparer la journée de manifestation du 7 février, et discuter des appels à la reconduction qui ont émergé dans plusieurs secteurs du monde du travail afin de durcir le mouvement dans la jeunesse.

Dans les interventions, étudiants et personnels sont revenus sur l’enjeu de consolider le lien entre la mobilisation étudiante les autres secteurs du monde du travail, et il a émergé l’enjeu de continuer à structurer la mobilisation contre la réforme des retraites sur le campus du Mirail. Anouck, militante au Poing Levé, a proposé dans ce sens l’instauration d’Assemblées Générales par UFR « pour pouvoir instaurer une dynamique dans l’ensemble des bâtiments du Mirail et multiplier les initiatives contre la réforme et contre la société que Macron nous promet ! ». Une proposition adoptée par l’Assemblée Générale.

En ce sens, il a été également rappelé la tenue de la conférence organisée par Mireille Bruyère, maître de conférence à l’université et membre des économistes attéré.e.s mardi 7 février à 14h30 dans le Grand Amphi pour « déconstruire la réforme des retraites ».

La possibilité de bloquer l’université a également été abordée par plusieurs intervenants. Dans l’Assemblée Générale, il est ressorti qu’il était prématuré d’organiser un blocage total de la fac, mais les étudiantes et personnels ont cependant voté pour un blocage de l’université pour la matinée du 7 février pour permettre à l’ensemble des étudiants et des personnels de rejoindre la manifestation. Dans la logique de reconduction de la dynamique de mobilisation dans la jeunesse, l’Assemblée Générale a voté un appel à un rassemblement de jeunesse le 8 février à 17h sur la place Saint-Pierre que l’ensemble des étudiants des universités de Toulouse et des lycées sont appelés à rejoindre !

A la suite de l’Assemblée Générale, les étudiants mobilisés se sont rendus devant la Présidence de l’université pour pousser la direction de la fac à remettre en place l’accord Puech (supprimé en 2018 à la suite de l’élection d’Emmanuelle Garnier) qui stipulait que les personnels administratifs ne soient pas défalqués, au même titre que les enseignants. Une interpellation à laquelle la présidence s’est évidemment opposée, refusant du même coup de prendre position sur la venue des forces de l’ordre pour l’université. Une quarantaine d’étudiants se sont retrouvés ensuite en comité de mobilisation, pour pouvoir mettre en place les revendications votées en Assemblée Générale.

En somme, la dynamique de mobilisation est ascendante au Mirail, ce qui rejoint le cas de Rennes 2 où des centaines d’étudiants ont bloqué la fac pour préparer le 7 février, où encore les Assemblées Générales qui se remplissent comme à Paris 1. Pour mardi 7 février, il y a un enjeu à ce que nous soyons encore plus nombreux que les mobilisations précédentes pour former un cortège de l’ensemble des campus de l’université et des lycéens à 9h30 à Patte d’Oie, et que mercredi 8 février, la jeunesse montre qu’elle est prête à durcir le mouvement et se retrouve en nombre pour un grand rassemblement à la place Saint-Pierre à 17 heures. Le 7 dans la rue, et le 8 on continue !


Facebook Twitter

Erell Bleuen

Twitter : @Erellux

Austérité : le « gouvernement des jeunes » nous promet plus de précarité et (encore) moins d'écologie

Austérité : le « gouvernement des jeunes » nous promet plus de précarité et (encore) moins d’écologie


« Le lieu où je vis ne cesse de se dégrader » : Théo étudiant à Lille 3

« Le lieu où je vis ne cesse de se dégrader » : Théo étudiant à Lille 3

« Tu casses, tu répares » : Gabriel Attal continue d'assommer la jeunesse de mesures répressives

« Tu casses, tu répares » : Gabriel Attal continue d’assommer la jeunesse de mesures répressives

Sélection, autoritarisme, écologie. Le mal-être croissant des jeunes ne tombe pas du ciel

Sélection, autoritarisme, écologie. Le mal-être croissant des jeunes ne tombe pas du ciel


Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Paris 1. Total et la BNP viennent faire leur marché parmi les étudiants

Paris 1. Total et la BNP viennent faire leur marché parmi les étudiants

Pression, perte de sens, isolement… des lycéens témoignent : « J'ai l'impression de gâcher ma vie »

Pression, perte de sens, isolement… des lycéens témoignent : « J’ai l’impression de gâcher ma vie »

« On refuse leur politique autoritaire » : plusieurs centaines de lycéens mobilisés ce jeudi

« On refuse leur politique autoritaire » : plusieurs centaines de lycéens mobilisés ce jeudi