×

Mouvement féministe

Toulouse. Le 16 à 18h venez préparer la grève féministe à la Bourse du Travail !

Alors que le 8 mars approche en plein mouvement de grève contre la réforme des retraites, l’inter-organisation féministe de Toulouse organise une soirée-débat ce jeudi 16 février à 18 heures à la Bourse du Travail. Au programme : témoignages de travailleuses et discussion ouverte pour organiser une grève féministe massive et reconductible !

Stéphane Piodon

15 février 2023

Facebook Twitter

Ce jeudi 16 février se tiendra à la Bourse du Travail de Toulouse une soirée-débat sur l’impact de la réforme des retraites sur les femmes et les minorités de genre. Initiée par l’inter-organisation féministe de Toulouse, qui regroupe différents syndicats, partis, collectifs et associations, cette soirée sera l’occasion de mettre en lumière la dimension patriarcale de cette réforme, mais aussi de s’organiser pour construire une grève féministe massive contre le gouvernement. Au programme : une tribune de travailleuses en grève, complétée par l’intervention de l’économiste Geneviève Azam qui expliquera les implications patriarcales de cette réforme, et suivie d’un débat ouvert dans la salle pour le reste de la soirée !

Cette soirée-débat se place dans la continuité des actions menée par l’inter-organisation féministe dans les manifestations contre la réforme des retraites, visant à visibiliser la place des femmes et des minorités de genre en première ligne de cette attaque et la détermination des grévistes à lutter contre Macron. Aujourd’hui, plus aucun·e d’entre nous n’est dupe : le vernis féministe que le gouvernement a tenté de mettre sur sa réforme n’a pas mis longtemps à s’écailler.

Avec Du Pain et Des Roses, collectif féministe lutte des classes, animé par des militant·es de Révolution Permanente, nous avons cherché à mettre en lumière la réalité des conditions de travail et de vie des femmes de différents secteurs et ce que signifiait pour elles cette nouvelle attaque : dans la santé, l’éducation ou encore le nettoyage, toutes témoignent de leur épuisement, leur précarité et, surtout, leur rejet de la réforme.

Après quatre journées de grève massives mais insuffisantes pour faire plier le gouvernement, il s’agit aujourd’hui d’organiser toute cette colère féministe pour renforcer le rapport de force contre Macron. Alors que la perspective d’une grève reconductible à compter du 7 mars s’installe dans le paysage - appelée par les cheminots, la RATP ou encore les égoutiers, mais aussi par l’inter-syndicale éducation de la Haute Garonne - le 8 mars nous offre l’opportunité de construire une grève féministe massive. À nous de décider ensemble quelles revendications nous voulons y porter et comment nous souhaitons la construire, pour que l’appel à la grève soit suivi, les manifestations massives, et les femmes et LGBTI nombreuses et nombreux. Il nous appartient de montrer au gouvernement que nous sommes fortes, nous sommes fières, féministes et radicales et en colère !

Travailleur·ses, étudiant·es, chômeur·euses, militant·es ou non : soyons nombreuses et nombreux ce jeudi 16 février à 18h à la Bourse du Travail (place Saint Sernin) !


Facebook Twitter
Education sexuelle à l'école : le nouveau terrain de jeu de l'extrême-droite

Education sexuelle à l’école : le nouveau terrain de jeu de l’extrême-droite


MeToo Hôpital. Des travailleuses de la santé dénoncent les violences sexistes et sexuelles au travail

MeToo Hôpital. Des travailleuses de la santé dénoncent les violences sexistes et sexuelles au travail

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

« Chicken for KFC » : Israël et ses soutiens veulent opposer les femmes et les LGBT aux Palestiniens

« Chicken for KFC » : Israël et ses soutiens veulent opposer les femmes et les LGBT aux Palestiniens


Tribune. Les soutiens d'un État génocidaire n'ont pas leur place dans nos luttes féministes !

Tribune. Les soutiens d’un État génocidaire n’ont pas leur place dans nos luttes féministes !

Acharnement : l'État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Acharnement : l’État porte plainte contre une lycéenne qui avait dénoncé une agression islamophobe

Affection de longue durée : l'offensive du gouvernement menace les personnes trans et séropositives

Affection de longue durée : l’offensive du gouvernement menace les personnes trans et séropositives

Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend réprimés par la SNCF : 200 personnes réunies en soutien

Une victime de VSS et le syndicaliste qui la défend réprimés par la SNCF : 200 personnes réunies en soutien