^

Jeunesse

Rejoins le Poing Levé !

Toulouse : Près d’une centaine de personnes pour la réunion de rentrée du Poing levé au Mirail

Jeudi 22 septembre, près d'une centaine de personnes se sont retrouvées sur la fac du Mirail pour la réunion de rentrée du collectif Le Poing Levé. L'occasion de débattre d'une situation politique marquée par la crise énergétique et l'inflation, mais aussi des perspectives de lutte pour la jeunesse.

vendredi 23 septembre

Crédits photo : Le Poing Levé Toulouse

Le Poing Levé faisait sa rentrée sur la fac du Mirail ce jeudi 22 septembre avec une réunion de présentation du collectif qui s’est tenu sur le campus à la mi-journée. Plus de 80 personnes ont répondu présentes pour une discussion riche en débat sur la situation politique et les moyens de s’organiser pour y faire face.

La réunion a commencé par faire le bilan d’une situation politique marquée par la flambée des prix et une crise énergétique que le gouvernement compte faire payer, en premier lieu, à la jeunesse et aux travailleurs. L’annonce de la fermeture de l’université de Strasbourg pour deux semaines en hiver, face à la soi-disant impossibilité de payer le chauffage, illustre cette logique. Cette politique est d’ailleurs parfaitement assumée par le président Macron quand il en appelle à la sobriété alors que dans le même temps les grandes entreprises énergétiques comme Total ou Engie réalisent des profits records, détruisant toujours plus la planète par l’exploitation effrénée des ressources fossiles. Une situation révoltante qui pose la nécessité de défendre l’expropriation des grands groupes énergétiques et l’indexation de tous les salaires et minimas sociaux sur l’inflation, pour que la jeunesse et les classes populaires ne payent pas la crise actuelle. Dans ce sens, l’introduction est revenue sur la place qu’a l’université dans la reproduction du système capitaliste ainsi que le rôle que la jeunesse étudiante peut jouer dans les luttes sociales.

Après l’introduction, les questions venues de la salle ont porté sur la pertinence de participer aux élections, en l’occurrence présidentielles à l’instar du soutien à la candidature d’Anasse Kazib en 2022, ou la participation aux élections aux conseils de l’université, dans lesquels Le Poing Levé comptent plusieurs élus. Aussi, une discussion s’est ouverte sur les mesures proposées par la NUPES, notamment celle d’un référendum pour la taxation des « super-profits ». L’occasion d’expliquer en profondeur les différences entre les revendications de la NUPES et le programme défendu par Le Poing Levé et Révolution Permanente, qui porte notamment l’expropriation des grands groupes énergétiques, sans indemnités ni rachat.

Après cette réunion de rentrée riche en débats qui a posé la nécessité que la jeunesse s’organise en lien avec les travailleurs pour refuser de payer la crise, la réunion s’est prolongée avec un atelier de préparation à la manifestation climat du lendemain. Une occasion de réaliser des pancartes avec différentes revendications et une banderole défendant le slogan :« Destruction de la planète et profits records : exproprions les patrons ! ».

Si tu as manqué la réunion de rentrée du Poing Levé, tu peux toujours nous contacter sur nos réseaux sociaux :

Facebook : https://www.facebook.com/PoingLeveMirail/
Instagram : https://instagram.com/lepoingleve_tlse?igshid=YmMyMTA2M2Y=
Twitter : https://twitter.com/PoingLeveTlse



Mots-clés

Le Poing Levé   /    Rentrée   /    Mirail   /    Jeunesse