^

Politique

Acte 47

Toulouse : « Retraites, Climat, Services Publics » : Les Gilets Jaunes exigent le Tous ensemble !

Pour le 47ème acte, plusieurs milliers de gilets jaunes toulousains ont manifestés dans les rues de l'hyper-centre. Une volonté de convergence entre toutes les colères était dans l'air à l'image de l'une des banderoles en tête de cortège : « Retraites, Climat, Services Publics, Hôpitaux. Convergence ! »

samedi 5 octobre

La perspective de la grève illimité à partir du 5 décembre, appelé à l’origine par la RATP suite à leur grève massive du 13 septembre, pourrait aussi être une ouverture pour une réelle convergence des luttes appuyés par une grève radicale qui donne enfin des perspectives aux travailleurs. Le climat politique pose les bases d’une grande mobilisation et ca se sent dans les manifs gilets jaunes. Un « Tous ensemble » non seulement pour lutter contre les réformes répressives du gouvernement Macron mais aussi pour réellement gagner.

Libérez-les tous !

Beaucoup de revendications contre la répression ont aussi été entendu. Ces dernières exigent la libération de tous les gilets jaunes qui samedi après samedi, finissent embarqués par les flics. En juillet, le journal BastaMag dénombrait plus de 3000 condamnations de Gilets depuis le début de la mobilisation le 17 novembre. C’est sans compter toutes les arrestations arbitraire et les interventions censées cibler les « leaders » du mouvement.

À propos de la répression, ce samedi, comme il était coutume dans les premières manifestations, la place du Capitole été interdite d’accès par plusieurs cordons de CRS qui faisaient barrage aux Gilets Jaunes. Cela s’explique par les violences policières dont la place centrale de Toulouse a été le théâtre samedi dernier, où nous avons pu voir des jets de lacrymo incendiant par la même occasion les parasols d’un Mac Donald.

Et comme chaque samedi

Aujourd’hui, un peu plus tôt que d’habitude, la BAC a profité d’un moment de stagnation de la manifestation pour s’immiscer à l’intérieur afin d’attaquer les porteurs de banderole. Tactique quasi-militaire pour jouer les agents provocateurs dans le but de déclencher des affrontements faisant la lie des images médiatiques tentant depuis 10 mois de décrédibiliser le mouvement aux yeux de la population.

Cependant, contrairement à la propagande gouvernementale et aux différents assauts médiatiques, le mouvement des gilets jaunes, dont Toulouse est une des pointes avancées, continu de causer de sueurs froides à l’exécutif et ses larbins.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Convergence   /    Toulouse   /    Politique