^

Politique

Xénophobie

Transferts d’argent vers l’étranger : Montebourg pioche dans le programme de Zemmour et Le Pen

Ce dimanche, Arnaud Montebourg était l’invité de l’émission le Grand Jury. L’occasion de dérouler le programme de sa campagne et notamment le blocage des transferts d’argent privés vers les pays refusant de rapatrier leurs nationaux visés par une OQTF. Une mesure xénophobe, directement inspirée des programmes de Zemmour et Marine Le Pen.

lundi 8 novembre

La course à la déclaration xénophobe continue dans le cadre de la présidentielle. Et dans ce jeu de surenchère mortifère, les débris de la gauche de gouvernement ne sont pas en reste. Ce dimanche, c’est Arnaud Montebourg qui s’est illustré avec une proposition xénophobe tirée directement des propositions de Zemmour et Marine Le Pen.

Sur le plateau du Grand Jury le candidat à la présidentielle, ancien ministre de François Hollande, est notamment revenu sur la question de l’immigration. S’il a commencé par évoquer la question de « l’intégration » - expliquant au passage que Zinédine Zidane et Charles Aznavour seraient des « immigrés » alors que tous deux sont nés en France - c’est l’expulsion des étrangers qui semble intéresser prioritairement Arnaud Montebourg.

Dans un discours xénophobe, celui-ci a en effet pointé l’urgence de faire appliquer l’ensemble des « obligations de quitter le territoire français » (OQTF). Or, pour l’imposer aux pays d’origine, accusés de faire obstacle au retour de leurs nationaux, Montebourg considère le durcissement scandaleux de l’octroi de visas par le gouvernement pour les pays du Maghreb insuffisante.

Il n’a donc pas hésité à surenchérir avec une proposition particulièrement ignoble. « Je suis décidé à taper au portefeuille. Il y a 11 milliards de transferts d’argent qui passent par Western Union sur l’ensemble des pays d’origine. Nous bloquons tous les transferts aussi longtemps qu’on n’a pas un accueil de coopération » a-t-il ainsi expliqué. Une manière de s’en prendre doublement aux étrangers résidants en France : en intensifiant la traque et les expulsions des personnes sans-papiers et en privant l’ensemble des étrangers de transferts d’argent vers leurs pays d’origine, sont souvent essentiels pour soutenir leurs familles.

Une mesure ultra-xénophobe dont Eric Zemmour s’est empressé de revendiquer la paternité sur Twitter : « En panne d’idées,
Montebourg a regardé en replay les vidéos de ma chaîne YouTube. Bravo Arnaud !
 ». D’autres ont rappelé que la proposition avait également été revendiquée par Marine Le Pen en mars dernier.

Comme elle l’a souvent fait, notamment sous le quinquennat Hollande avec la fameuse « déchéance de nationalité », ce qui reste de la gauche de gouvernement continue ainsi de piquer dans le programme de la droite et de l’extrême-droite. « Voilà ce qui arrive à la « gauche » qui cède aux discours nationalistes, ça finit par piocher dans le programme de Zemmour ! » a réagi sur Twitter Anasse Kazib.




Mots-clés

Maghreb   /    Racisme d’État   /    Racisme   /    PS   /    Immigration   /    Politique