^

Politique

Transports : des "sanctions" prévues pour non-port de masques, et la police pour les imposer

Suite à l’annonce du déconfinement le 11 mai, on pensait que les amendes pour « non-respect » de confinement, c’était du passé. Mais, invité au micro d’Europe 1 ce mercredi matin, le ministre des transports a affirmé que le port du masque sera soumis à contrôle dans les transports et donc à des sanctions !

mercredi 29 avril

Crédits photos : .[THOMAS SAMSON / AFP]

D’abord considéré comme inutile, voir déconseillé, le port du masque sera désormais obligatoire dans les transports publics comme l’a annoncé le premier ministre. Une préconisation que le secrétaire d’Etat en charge des Transports a précisé ce matin au micro d’Europe 1 : « Le principe c’est que, si le port du masque est obligatoire, il y aura des contrôles et donc des sanctions » a expliqué Jean-Baptiste Djebbari.

Pour imposer cette obligation, le gouvernement compte bien user une nouvelle fois de moyens répressifs. Il s’agira ainsi de contrôler les usagers dans les transports en communs pour les sanctionner en cas de « non-respect » de port du masque.

Pour cela, un nouveau dispositif répressif est en cours d’élaboration. Il impliquera les agents de sûreté des services de transports de la RATP notamment. « Nous prévoyons d’habiliter les services de sureté pour refuser ce genre de passagers » a précisé le ministre des transports. En sus des agents de suretés, le ministre des transports a indiqué que ces derniers pourront faire appel aux forces de polices. « J’en ai discuté avec le préfet de police de Paris Didier Lallement », a-t-il précisé.

Dès lors, les « forces de l’ordre pourront être sollicitées » pour collaborer avec les agents de sureté des transports publique pour imposer de manière autoritaire le « respect » des nouvelles dispositions dans le réseau de transport publique.

Après les amendes pour « non-respect » de confinement, le gouvernement planche ainsi sur de nouvelles dispositions répressives en vue d’imposer le port du masque obligatoire, un masque qu’il a pourtant dénigré pendant des mois enchainant mensonges sur mensonges. Pourtant, non seulement, ce n’est en aucun cas à l’Etat de nous imposer par quelques moyens que ce soit le port du masque mais plus encore ce gouvernement n’a aucune légitimité pour parler à ce sujet !

Plus encore, ce port du masque devenu obligatoire alors même que le gouvernement se refuse à mettre en œuvre la gratuité devient une mesure qui touchera encore une fois les plus précaires !

Oui, aux masques, les travailleurs les demandent depuis le début de l’épidémie, mais ce n’est aucunement à l’Etat de nous l’imposer à coups de dispositifs répressifs ! Il nous faut exiger la gratuité totale des masques ainsi que la mise à disposition de l’appareil productif pour leur production à une échelle massive pour permettre leur production en grandes quantité ! Nos vies par leurs profits !




Mots-clés

RATP   /    Politique