^

Monde

Trump menace la Chine de nouvelles taxes punitives : désordre et tensions entre grandes puissances 

Après l’échec du Conseil de sécurité de l’ONU à formuler un texte commun sur la pandémie et la suspension de la contribution financière des Etats-Unis à l’Organisation mondiale de la santé, le manque de coordination des grandes puissances va en s’accentuant en pleine crise sanitaire mondiale. Ainsi, Trump accuse un laboratoire de Wuhan d’être à l’origine du virus, et envisage d’instaurer des taxes douanières envers la Chine.

vendredi 1er mai

Crédits photo : JIM WATSON / AFP

Alors que le bilan de la pandémie a dépassé la barre des 63 000 décès aux Etats-Unis, premier pays touché devant l’Espagne, le nombre de morts dû au Covid-19 dans le monde s’élève aujourd’hui à 234 000. Mais face à cette crise sanitaire, l’absence de coordination entre grandes puissances est criante, et les accents protectionnistes se renforcent. 

Dans cette course contre tous, l’enjeu est aussi sanitaire qu’économique, comme en témoignent les propos explicites du précédent commissaire de la Food and Drug Administration (FDA), Scott Gottlieb : « Le premier pays à franchir la ligne d’arrivée sera le premier à rétablir son économie et son influence mondiale. L’Amérique risque d’être la deuxième. » C’est dans ces coordonnées que Donald Trump, à l’occasion d’une conférence de presse tenue jeudi, a répondu positivement à la question : « Avez-vous vu jusqu’ici des choses qui vous permettent de croire sérieusement que l’Institut de virologie de Wuhan est à l’origine de la pandémie ? », avant de faire peser sur la Chine la menace de taxes douanières, qui pourrait relancer la guerre commerciale entre les deux puissances.

Si les Etats-Unis avaient été, depuis la Première Guerre mondiale, à l’initiative de cadres de coordinations internationales comme la SDN ou l’ONU pour y asseoir leur hégémonie, en se dégageant de plusieurs de ces cadres et traités, tels récemment l’accord de Paris sur le climat ou encore sur le nucléaire iranien, ils sont venus renforcer les tendances à la concurrence agressive, qui se sont accentuées d’une façon spectaculaire au fur et à mesure de la crise sanitaire et économique due au Covid-19.

L’échec du Conseil de sécurité de l’ONU, réuni en visioconférence début avril, à formuler un texte commun sur la pandémie, la suspension de la contribution financière des Etats-Unis à l’Organisation mondiale de la santé, les méthodes de pirates pour s’accaparer des masques, des respirateurs, ou même des laboratoires de recherche, ou encore la course au vaccin sont autant d’exemples qui rendent bien compte, comme le soulignait la dernière déclaration de notre courant international, la Fraction Trotskyste – Quatrième Internationale, de tendances « au “désordre mondial” qui renvoient davantage à la situation qui caractérisait l’Entre-deux-guerres qu’à la possibilité de construction d’un nouvel ordre mondial à l’instar de celui qui a vu le jour après la Seconde Guerre Mondiale, comme le réclament les “mondialistes” ». 

Ainsi l’affaiblissement de l’hégémonie des Etats-Unis, dont la gestion sanitaire apparaît comme un désastre avec un bilan humain record, et dont le chômage a explosé avec plus de 30 millions de nouveaux inscrits depuis mi-mars, vient accélérer le bouleversement de « l’ancien monde » mondialisé, qui fait place à une situation marquée par des replis protectionnistes, et des risques de guerres commerciales agressives, comme l’illustre la récente menace de Trump. Une concurrence entre grandes puissances pour “résoudre” la crise en premier afin de rétablir au plus vite son influence économique, que paient cher les travailleurs et les classes populaires, sans compter les risques de secondes vagues auxquels expose une telle logique, mais qui fait aussi la démonstration à une échelle inédite que les capitalistes sont incapables de gérer cette crise sanitaire, et que seule une réponse internationale des travailleurs eux-mêmes permettrait de triompher du virus.




Mots-clés

Covid-19   /    Impérialisme   /    Donald Trump   /    Etats-Unis   /    Chine   /    Monde