^

Politique

#AnasseKazib2022

Un candidat ouvrier révolutionnaire à la Sorbonne : Anasse Kazib en conférence le 9 février

Colloque contre le « wokisme » de Blanquer, université publique payante, fin des 35 heures,… Alors que les classes dirigeantes commencent à lancer leurs futures attaques en direction de la jeunesse pour l’après 2022, la venue d’Anasse Kazib à la Sorbonne sera l’occasion d'organiser le projet de Révolution Permanente, et de son organisation de jeunesse, le Poing Levé, pour les étudiants et les jeunes travailleurs.

mercredi 2 février

Le 13 janvier, Macron annonçait vouloir rendre les universités payantes et plus compétitives à l’international. Une façon de virer plusieurs centaines de milliers d’étudiants qui ne pourront plus financer leur cursus. Quelques jours plus tard, Marianne révélait que du côté du gouvernement on songerait à mettre fin aux 35 heures, en proposant une modulation du travail en fonction de la période de la vie.

Cette politique à l’encontre des étudiants précaires et des classes populaires est le versant d’une attaque plus générale contre l’université publique. Les 7 et 9 janvier avaient lieu à Paris 4, sous la direction de Jean-Michel Blanquer un colloque sur le « wokisme ». Différents intervenants y ont dénoncé les luttes antiracistes et les études décoloniales ou sur le genre et ont discuté des biais pour mieux les interdire et les réprimer.

Ce colloque fait partie d’une offensive réactionnaire en règle de la part du gouvernement et d’une partie de la gauche institutionnelle contre les mouvements sociaux et toute critique des oppressions systémiques. Leur objectif est de criminaliser les jeunes qui exigent Justice et Vérité pour Floyd et Adama, qui manifestent contre toutes les violences patriarcales ou qui pointent du doigt l’histoire coloniale et impérialiste de la France.

Dans ce contexte d’élections présidentielles où le gouvernement, une certaine gauche institutionnelle et la droite jouent la surenchère pour en finir avec l’université publique, il est urgent de défendre un autre projet pour l’université : une université ouverte à toutes et tous, gratuite et émancipée des discours racistes, xénophobes et patriarcaux.

À l’occasion du cycle de conférence sur les présidentielles organisé à Paris 1, Le Poing Levé invite le candidat Anasse Kazib qui souhaite porter une voix radicale dans ces élections, à contre-courant de la politique néolibérale et réactionnaire ambiante. Celle des jeunes qui se battent pour un avenir meilleur, des travailleurs qui luttent pour une vie digne, et des quartiers populaires qui combattent le racisme d’État et les violences policières.
Sera également présente à cette conférence l’association Terra Nova afin de poser des questions au candidat.

Le 9 février à 19h30, viens rencontrer Anasse Kazib pour discuter du projet que nous portons à l’université et pour l’ensemble de la société. Un programme de défense d’un autre modèle d’université. Un programme de lutte face à la précarisation de la jeunesse. Un programme d’avenir face à la crise climatique. Un programme véritablement révolutionnaire au service des jeunes, des travailleurs et des quartiers populaires.

Pour pouvoir participer à cette réunion publique, il faut être étudiant à Paris 1 et s’être préalablement inscrit sur le lien ci-joint



Mots-clés

#Anasse2022   /    Anasse Kazib   /    Université Paris 1   /    Politique