^

Notre classe

Ni licenciements, ni baisses de salaire !

Un collectif des salariés de Derichebourg aéro pour s’organiser face à la direction !

A Derichebourg Aeronautics Services (DAS), des salariés syndiqués (UNSA, CFE-CGC et FO) et non syndiqués ont lancé un collectif dans le but de construire une action unitaire qui soit en mesure de faire reculer la direction qui s'en prend aux conditions de travail. Il a un objectif simple mais déterminant pour la lutte : construire un cadre qui permet à l'ensemble des salariés, syndiqués ou non, de faire circuler l'information et de s'engager dans une lutte unitaire sur la base de discussions et décisions collectives.

dimanche 7 juin

A Derichebourg Aeronautics Services (DAS), des salariés syndiqués (UNSA, CFE-CGC et FO) et non syndiqués ont lancé un collectif dans le but de construire une action unitaire qui soit en mesure de faire reculer la direction dans sa volonté d’imposer un Accord de Performance Collective (nom barbare pour un accord à passer sous la menace des licenciements dans le but de faire passer les salaires et les conditions de travail). Réunissant 250 travailleurs de l’entreprise en moins de 48 heures depuis son lancement, le collectif a un objectif simple mais déterminant pour la lutte : construire un cadre qui permet à l’ensemble des salariés, syndiqués ou non, de faire circuler l’information et de s’engager dans une lutte unitaire sur la base de discussions et décisions collectives.

Le collectif se veut un premier pas pour rassembler largement les salariés et agir au nom des intérêts de tous les travailleurs face aux manœuvres et tentatives de division de la direction. Dans une démarche unitaire, les salariés à l’initiative du collectif, ont tenu à inviter tous les syndicats à participer à l’assemblée et au rassemblement qui se tiendra mardi 9 juin à 13H30 devant le siège de l’entreprise. Tel que l’expliquent les travailleurs du collectif, l’heure choisie n’impacte pas la productivité de l’entreprise et permet à tous les salariés de venir. Comme ils nous l’ont précisé, cette première assemblée aura pour but d’échanger tous ensemble sur la situation, les avis et idées de chaque salarié et de chaque syndicat afin d’aller vers une action unitaire dans la lutte contre l’APC.

Le groupe Derichebourg aéro est principalement présent à Toulouse, ou siège l’entreprise, mais il y a également des sites à Marignane, Bordeaux, Clermont, et St Nazaire. Ces sites n’ont aucun réprésentant du personnel et n’ont donc aucune informations concernant la négociation en cours. Le but du collectif est également de chercher à rentrer en contact avec le plus de salariés possible pour s’unir dans la bataille.
Lien Facebook du groupe, il est réservé aux salariés de Derichebourg Aero.

Nous relayons ici l’appel diffusé aux salariés avec les informations et raisons de la création du collectif :

Bonjour à tous et à toutes.
Au sujet de l’APC en cours de négociation, il est temps d’établir un constat : nous passons énormément de temps en dialogue de sourd, chacun défendant son point de vue sans nécessairement pouvoir écouter celui de son voisin, chacun transmettant et recevant des informations à la volée sans pouvoir les vérifier. Et la disparité des discours des différents syndicats chez DAS n’arrange pas les choses : on ne sait plus vers qui se tourner. Et ce manque d’information participe au fait que vous êtes certainement beaucoup à ne pas vous reconnaître dans les organisations syndicales de DAS (le taux de participation aux dernières élections du CE en sont la preuve).
Nous sommes un groupe sans étiquette syndicale et ouvert à tout salarié de DAS (syndicaliste ou non), principalement sur les sites de Toulouse, mais aussi sur Marignane, Bordeaux, Clermont, St. Nazaire... Tous les sites nationaux. Nous avons pour but de justement être une passerelle, un lien, entre vous et les syndicats déjà en place.

Mardi 02/06, nous étions environ 80 à manifester nos inquiétudes devant le siège de DAS de Blagnac. Jeudi 04/06, nous étions environ 200. A cette occasion, le DG de DAS, Pascal Lannette, est même sorti pour tenter de répondre à quelques-unes de nos questions, preuve que nous commençons à être entendus. L’accord n’est toujours pas signé, mais n’est pas abandonné pour autant.
Aujourd’hui, il est plus que temps de se mobiliser : l’union faisant la force, nous ne serons efficaces que si nous sommes nombreux. Mardi 09/06, on refera une action similaire, sans violence, sans casse, dans le but de montrer à la Direction que nous serons contre cet APC tant qu’on n’aura pas de réponses claires et crédibles, à défaut d’être acceptables.

C’est pour cela que l’on vous demande d’être présent avec nous mardi à 13h30 ! C’est la dernière action avant la signature de cet accord. Nous avons choisi ce créneau car il n’impacte pas la productivité et a peu d’impact sur notre client principal, preuve que notre travail reste notre priorité. Mais nous ne pouvons accepter de brader nos salaires alors que d’autres solutions sont envisageables.
Durant cette action, nous demandons à des délégués du personnel ou délégués syndicaux (FO, UNSA et CFE) qui sont censés représenter les employés de DAS et veiller sur leurs droits de venir nous exposer leur différents points de vue sur le sujet et de répondre à nos questions.

Tous les salariés sont invités à participer et chacun pourra ainsi se faire un avis personnel de la situation.
Vous et nous sommes nombreux sans le savoir et nous devons faire tout notre possible pour avoir une visualisation plus claire sur la crise actuelle.
Dans un premier temps, nous avons crée un groupe Facebook afin de vous tenir informés de nos actions, et pouvoir aussi y échanger des informations. Nous avons aussi crée un compte Telegram, le seul réseau pouvant accueillir beaucoup de monde tout en gardant un minimum d’anonymat. Les tracts de tous les syndicats seront publiés sur ces deux plateformes afin que chacun puisse avoir accès au même niveau d’information.
J’invite les élus DP/DS de chaque syndicat de répondre à notre invitation de ce mardi 09/06. Vous êtes nos représentants : représentez-nous, soutenez-nous ! Mardi une mobilisation forte pourra faire évoluer les choses, et aura le mérite de clarifier toutes les zones d’ombres et lever tous les doutes concernant cet accord.
TOUS UNIS AVEC OU SANS ÉTIQUETTE, FORTS FACE A CETTE CRISE ET CELLE A VENIR !




Mots-clés

Derichebourg   /    Licenciement(s)   /    Aéronautique   /    Toulouse   /    Notre classe