^

Jeunesse

Jeunesse

Un étudiant retrouvé mort dans sa chambre du CROUS à Clermont-Ferrand

Le drame s'est produit hier. Un étudiant a été retrouvé mort dans sa chambre universitaire au CROUS de Clermont-Ferrand, un sac plastique sur la tête. Encore un choc dans la jeunesse, deux jours après l'immolation de Madina à Villemomble, et trois semaines après celle d'Anas à Lyon.

jeudi 28 novembre

L’étudiant en biologie qui a été retrouvé dans sa chambre était âgé de 25 ans. De nationalité rwandaise, il habitait la résidence universitaire du Clos Saint-Jacques au CROUS de Clermont-Ferrand. Sa famille qui s’inquiétait de ne pas avoir de nouvelles avait alerté un de ses amis. Ce mercredi matin, c’est la gardienne de la résidence qui a découvert le corps.

Si pour l’instant les motivations de l’étudiant ne sont pas connues, il n’est pas anodin qu’aujourd’hui en France des étudiants se suicident et s’immolent, comme Anas il y a quelques semaines à Lyon, ou comme Madina, lycéenne de 18 ans qui s’est immolé lundi dernier en plein cours.

Une succession de drame qui témoignent d’un malaise dans la jeunesse. Dans le cas d’Anas, celui-ci était directement lié à la précarité qu’il dénonçait, et a provoqué à une réaction dans la jeunesse. Sur les facs, depuis plusieurs semaines, les étudiants se mobilisent contre la précarité étudiante, tandis que, du côté des lycéens de nombreuses explosions de colère ont eu lieu contre la réforme du bac dans toute la France.




Mots-clés

Jeunesse   /    pauvreté   /    mouvement étudiant   /    Jeunesse