^

Justice validiste

Jugé sans interprète, un jeune sourd et muet envoyé en prison !

Ce mardi, Hicham, un jeune homme de 18 ans sourd et muet, a été jugé au tribunal de Paris et placé en détention provisoire lors d’une audience discriminatoire scandaleuse : aucun interprète n’était présent sur place.

vendredi 2 juillet

Crédits photo : MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP}

« Bon, qui écrit vite et bien ? » questionne la présidente. Voilà comment se résume la considération du handicap de Hicham, sourd et muet, lors de cette audience en comparution immédiate qui avait pour but de savoir si le jeune homme devait être envoyé en prison ou rester en liberté après le vol d’un téléphone portable. Une humiliation pour Hicham qui s’est retrouvé démuni et incapable de se défendre lui-même, allant même jusqu’à devoir mimer une pendaison et écrire quelques mots sur un bout de papier pour tenter de se faire comprendre. Insensible, la juge justifie lâchement ce traitement discriminant en disant qu’ils n’ont pas trouvé d’interprète.

Malgré les dispositions légales du Code de procédure pénale qui garantissent les services d’un interprète au prévenu au cas où ce dernier ne maitriserait pas la langue française, le tribunal n’a pas réussi à trouver un interprète disponible pour cette audience. Malgré les tentatives de l’avocate d’Hichem de faire entendre que les droits du jeune ne sont pas respectés et le manque de communication et de compréhension évidant du procès, le validisme humiliant qu’a subi Hicham n’est que le reflet d’une société qui ne considère pas les personnes en situation de handicap.

Aux alentours de minuit, après avoir été au cœur d’un procès insultant qui l’emmène en prison pour un vol de téléphone, Hicham est placé en détention provisoire. « Prison ? » écrit-il déboussolé à son avocate à la fin de l’audience.

Ce procès et le manque de considération qu’a subi le jeune sourd et muet de 18 ans est à l’image d’un système qui délaisse et met de côté les « non-valides » allant même jusqu’à les humilier. En effet n’étant pas une main-d’œuvre cent pour cent productive et donc peu rentable, les personnes handicapées sont inintéressantes au système capitaliste, profondément inhumain. La dernière démonstration en date des députés LREM qui s’opposent à la déconjugalisation de l’allocation aux adultes handicapés. Il est aussi l’illustration du manque de moyens et d’investissement dans les services publics, comme en témoigne l’absence d’interprète ce soir-là. C’est pourquoi il est indispensable de réclamer immédiatement des moyens massifs dans tous les services publics essentiels au respect de la dignité humaine.




Mots-clés

Validisme   /    discrimination   /    #JusticeDeClasse