^

Notre classe

Ciné-débat

Un pays qui se tient sage. Ce vendredi, ciné-débat avec Anasse Kazib, le Comité Adama, Vies Volées et des GJ mutilées

Une projection du film « Un pays qui se tient sage » de David Dufresne aura lieu ce vendredi à Paris, suivie d’un débat avec Almamy Kanouté, Anasse Kazib, Fatou Dieng, Vanessa Langard et Mélanie N'Goye Gaham. Une soirée exceptionnelle autour des violences policières, de la répression et des quartiers populaires.

mercredi 7 octobre

En cette rentrée, le film de David Dufresne « Un pays qui se tient sage », qui traite de la répression qui s’est abattue contre le mouvement des Gilets jaunes, fait événement en ramenant sur le devant de la scène la question des violences policières. De fait, la répression qui s’est déchaînée à l’hiver 2018-2019 a constitué un révélateur à large échelle de la violence d’Etat, utilisée ici pour réprimer une mobilisation populaire. Dans la continuité de l’intensification de la répression violente qui avait marqué le mouvement contre la Loi Travail de 2016, le mouvement des Gilets jaunes a en effet été le théâtre d’un véritable massacre dont le bilan est très lourd : 2.000 à 3.000 personnes blessés dont 82 graves, 152 blessés à la tête, 17 éborgnés et quatre mains arrachées.

Pourtant, les violences policières sont loin d’être une nouveauté. Par-delà la répression qui s’est régulièrement abattue sur les mouvements sociaux, ces dernières années ce sont des collectifs issus des quartiers populaires qui ont porté le combat contre celles-ci. Du MIB dans les années 1990 au Comité Adama en passant par le Collectif Vies Volées ou Urgence Notre Police Assassine, ces organisations, souvent structurées autour de familles de victimes, ont longtemps crié dans le désert, dénonçant le racisme structurel, les violences policières quotidiennes et leur impunité. Une lutte qui a résonné de façon importante au moment du mouvement des Gilets jaunes, mais aussi, en juin dernier, dans le sillage de la mobilisation anti-raciste historique qui a traversé les Etats-Unis suite au meurtre policier de George Floyd.

Vendredi, au cinéma les 7 Parnassiens, une projection exceptionnelle du film de David Dufresne « Un pays qui se tient sage » est organisée par Révolution Permanente pour évoquer cette histoire croisée de la lutte contre les violences policières. Une histoire qui pose la question fondamentale de l’alliance entre quartiers populaires, Gilets jaunes et mouvement ouvrier pour faire face à cette violence d’Etat et à y mettre fin. Un débat dans le cadre duquel interviendront des figures importantes de ce combat : Almamy Kanouté du Comité Adama, Fatou Dieng du Collectif Vies Volées, Vanessa Langard et Mélanie N’Goye Gaham des Mutilé.e.s pour l’exemple et Anasse Kazib du NPA – Révolution Permanente.

Le débat aura par ailleurs lieu à la veille de la Marche pour Ibrahima Ba à Sarcelles, et à laquelle nous invitons le plus grand nombre à aller.

La séance débutera à 19h45 au cinéma les 7 Parnassiens, pour plus d’informations consultez l’événement Facebook. Il est conseillé de réserver vos billets en ligne.




Mots-clés

violence d’état   /    Quartiers populaires   /    Gilets jaunes   /    Cinéma   /    Violences policières   /    Notre classe