^

Politique

Suite aux propos de Mélenchon

Un syndicat de policiers avoue : « la police protège quotidiennement la grande bourgeoisie »

C’est assez rare pour le souligner, un syndicat de policiers, le Syndicat France Police-Policiers en colère a, dans un post dénonçant les propos de Mélenchon sur les violences policières, admis son rôle : « défendre quotidiennement la grande bourgeoisie ».

mercredi 25 septembre

Crédit photo : Benoît Tessier / Reuters

Alors que tout le gouvernement s’offusque des propos de Jean-Luc Mélenchon, qui a osé dire lors de la manifestation contre la réforme des retraites mardi dernier que les policiers étaient « des barbares. Soyez prudents, ils ne s’arrêtent plus maintenant », un syndicat de police a tenté d’attaquer le chef de file de la France Insoumise dans un post Facebook pour le moins cocasse.

« Les policiers, qu’il traite de barbares, protègent quotidiennement la grande bourgeoisie à laquelle il appartient et qu’il prétend pourtant combattre » explique le syndicat. Marx et Lénine n’auraient peut-être pas mieux décrit le rôle de police et des gendarmes dans la société !

Car oui, depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes, de plus en plus de personnes commencent à voir quel est le vrai rôle de la police dans la société : défendre les intérêts des plus riches, assurer l’ordre dans une société inégalitaire où les actionnaires ne cessent de s’enrichir tandis que les inégalités augmentent. Et ce à quel prix ? Celui d’une barbarie policière à l’image des vingtaines d’éborgnés, des dizaines de mutilés, des centaines de blessés plus ou moins grave, mais aussi de tous les jeunes tués dans les quartiers populaires ou encore de la mort de Zineb Redouane et de Steve Maia Caniço… Des affaires pour lesquelles, à chaque fois, les CRS, gardes mobiles ou agents de la BAC ont été innocentés par leur hiérarchie, et par l’IGPN, protégés par Castaner et le gouvernement qui en a même médaillé des milliers.

Jean-Luc Mélenchon a donc raison de dénoncer la barbarie de cette société, même si l’on peut douter de la conviction profonde de celui qui a toujours revendiqué le rôle de la police "républicaine" et continue de défendre la possibilité d’améliorer le système capitaliste, police incluse.

Ses propos ont suscité la colère de toute la classe politique, jusqu’au ministère de l’intérieur qui a demandé des excuses officielles aux forces de l’ordre, « mobilisées chaque jour pour défendre les Français au péril de leur vie ». Une réaction peu surprenante de la part de ceux qui cautionnent et organisent la barbarie policière autant que son impunité totale.




Mots-clés

Police   /    Christophe Castaner   /    La France Insoumise   /    Jean-Luc Mélenchon   /    Violences policières   /    Politique