^

Politique

Nouvel an

Une bonne résolution pour 2022 ? Rejoignez la campagne d’Anasse Kazib !

Don, comité de soutien, participations aux parrainages, collages… Il y a plein de manière de participer à la campagne. Pour être sur la ligne de départ en 2022, nous avons besoin de vous !

vendredi 31 décembre 2021

Une nouvelle année qui commence, et, comme chaque premier janvier vient l’heure des résolutions. Pour 2022, on vous en propose une, un peu plus enthousiasmante que d’arrêter le chocolat ou reprendre le sport : rejoindre la campagne d’Anasse Kazib !

Lancée au début de l’été, la campagne pour la présidentielle a pris forme ces derniers mois. Le 20 octobre dernier, le premier meeting de lancement officiel avait lieu à Paris, réunissant près de 500 personnes et une tribune composée d’acteurs et d’actrices de grèves et de luttes sociales des derniers mois. Assa Traore depuis la tribune de ce premier meeting relatait dans ce sens : « Anasse je le connais depuis cinq années qu’il milite à nos côtés. Ça fait cinq ans que je milite, depuis la mort de mon petit-frère, et c’est cinq ans de visages et cinq ans de lutte que je vois aujourd’hui »

Après cette première échéance, les meetings et réunions publiques se sont enchaînés, à Bordeaux, Toulouse, Marseille, Mulhouse et Montpellier avec à chaque des centaines de personnes dans le public, travailleuses et travailleurs, étudiantes et étudiants, faisant entendre une détermination à aller jusqu’au bout. Au bout d’une candidature qui permettrait de faire entendre une autre voix dans les présidentielles de 2022. Quoi de plus nécessaire après une année marquée par les attaques, lois et rhétoriques islamophobes et réactionnaires que de s’engager pour rendre possible une voix résolument antiraciste et anti-impérialiste dans les prochaines élections ?

A l’heure où le variant Omicron remet au premier plan la crise sanitaire et qu’une fois encore le gouvernement joue avec nos vies, défendre la candidature d’Anasse c’est défendre une voix qui refuse que l’on paye cette crise de nos vies et de nos santés, qui se bat contre un « un système où ce sont toujours les mêmes qui subissent les catastrophes et les crises, quand ceux d’en haut s’en tirent toujours, à l’image du patron de Amazon dont la richesse a augmenté de 80 milliards durant la crise, lui permettant de faire des voyages dans l’espace, ou encore en France avec les 500 familles les plus riches du pays dont le patrimoine a augmenté de 30% durant la crise, faisant de leur patrimoine l’équivalent de la moitié du PIB en France » comme le disait Anasse dans un de ses meetings.

Cette campagne c’est aussi un programme, qui n’est pas une liste de promesses qui ne seront pas tenues, mais un outil et une série d’objectifs à reprendre et imposer par nos luttes. Parce qu’après une année 2021 marquée par des grèves pour de meilleures conditions de travail ou par ce qui a été nommé le « retour de la lutte de classes aux Etat-Unis », nous voulons défendre l’idée qu’il ne suffira pas d’un bulletin pour changer les choses et que nos préoccupations soient entendues. Et qu’au contraire il est nécessaire de s’organiser toutes et tous ensembles, pour renverser ce système.

Mais pour arriver jusqu’aux débats des présidentielles, un obstacle de taille se dresse sur notre route c’est celui des 500 parrainages. La loi impose en effet à tous les candidats d’obtenir 500 signatures d’élus pour pouvoir se présenter et ce qui n’est qu’une broutille pour les grands candidats représente un véritable barrage anti-démocratique pour présenter Anasse. Si nous attaquons 2022 à un cheveu des 200 signatures, il en reste 300 à obtenir sur les deux prochains mois. Un défi de taille qui ne pourra être relevé que si toutes celles et ceux qui souhaitent voir Anasse candidat participe à la réaliser. Nous avons besoin de vous !

Rejoins un comité de soutien pour participer à la campagne

Alors si la résolution est prise, rejoins un comité dès maintenant ! Tu peux t’inscrire ici et retrouver des militant.e.s partout en France : à Paris, Strasbourg, Metz, Rennes, Nantes, Lille, Chambéry, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Toulouse et Bordeaux… ou être mis en contact avec d’autres personnes qui pourraient être intéressés pour participer à la campagne. Dans les comités tu pourras discuter programme, et organisation de l’activité, initier des collages ou des diffusions de tracts, organiser une réunion publique, ou des meetings avec Anasse !

Participer financièrement : un enjeu essentiel pour la campagne

« L’argent est le nerf de la guerre » et il est celui de cette campagne. Et oui… pour faire le plein d’essence lors des tournées de parrainage, réserver une salle, ou imprimer des affiches il faut des moyens. Or pendant que les grands candidats sont financés par des millionnaires, des milliardaires et bénéficient de soutien des grands patrons, nous n’avons et ne voulons qu’un seul soutien, le vôtre. Celui de notre camp, celui de celles et ceux qui pensent qu’il faut que leur voix soit portée durant ces présidentielles. Pour pouvoir continuer à mener cette campagne et aller jusqu’au bout il faut d’ores et déjà atteindre les 100 000 euros, pour apporter ta pierre à l’édifice tu peux donner par ici et convaincre autour de toi de faire de même !

Vous l’aurez compris, il n’y a pas qu’une manière de s’investir ou de faire exister cette campagne, mais pour qu’Anasse soit sur la ligne de départ et que la campagne puisse se poursuivre au-delà de la période de recueil de parrainage, nous avons besoin de vous.




Mots-clés

#Anasse2022   /    Présidentielles 2022   /    Anasse Kazib   /    Révolution Permanente   /    Politique