^

Société

VIOLENCES POLICIERES

Une passante blessée par un tir de LBD à courte distance

Nouvelle frasque violente de la police qui, effectuant un contrôle pour le moins musclé, tire des gaz lacrymogènes et agresse une passante au LBD.

mardi 23 juillet

Sortant aux alentours de 23h du bal des Gilets jaunes organisé dans le 18e arrondissement de Paris, un groupe d’amis se dirige vers le 20e lorsque la rue des Pyrénées est envahie de voitures de police pour une raison que la préfecture n’a pas communiquée. Le groupe prend alors la rue Emmery et voit une femme plaquée au sol par 5 policiers très agressifs.

Inquiets, ils demandent ce qu’il se passe à l’un d’eux qui, pour toute réponse, envoie une salve de gaz lacrymogènes. Tout en se protégeant, Jeanne lance quelques gouttes de bières de sa canette en direction des policiers avant de reculer. C’est alors qu’elle est touchée dans le dos par une balle de LBD, nonchalamment tirée par l’un des policiers, comme en témoigne la vidéo relayée par libération.

Encore un exemple d’agression gratuite et scandaleuse de la part des forces de l’ordre. Cette énième affaire fait écho aux nombreux cas de violences policières, dont l’expression la plus terrible ces dernier temps est la disparition le mois dernier de Steve, suite à une charge de CRS.

Mais ces violences policières ne passent pas inaperçues, comme en témoigne la réaction à l’affaire Steve ou encore la récente marche pour Adama Traoré qui a vu converger les Gilets jaunes et les habitants des quartiers populaires qui, comme Adama, subissent depuis des années cette répression inadmissible.




Mots-clés

LBD40   /    Violences policières   /    Société