^

Notre classe

Seule la lutte paie !

Une victoire pour les Neuhauser !

Depuis 6 mois, les conditions de travail ne cessent de se dégrader ! Les travailleuses et les travailleurs de la logistique de Neuhauser, en Moselle, ont décidé lors d’une AG, l’arrêt du travail à l’unanimité et ont obtenu l’embauche de personnel supplémentaire et l’amélioration de leurs conditions de travail !

samedi 19 décembre 2020

Crédits photo : CGT Neuhauser

Ce Jeudi 17 décembre 2020, les travailleuses et travailleurs de Neuhauser de la logistique ont décidé collectivement de stopper le travail pour exprimer leurs ras-le-bol ! Depuis 6 mois leurs conditions de travail ne cessent de se dégrader : leurs chariots élévateurs étaient vétustes ; dans la chambre froide, des plaques de verglas d’une épaisseur de 5 cm ; le matériel destiné à l’enregistrement des palettes (comme les scanners) était d’un autre âge…

A ce délabrement des conditions de travail, est venue s’ajouter l’augmentation de la fréquence des chargements de camions et le manque de personnel des suites de deux P.S.E. consécutifs. Après des mois à alerter la direction sur la gravité de la situation, et face au refus de cette dernière de prendre en compte leurs revendications, pourtant légitimes, les salariés du secteur ont décidé de dire « STOP ».

En ordre de bataille pour la grève

La coupe étant pleine, ils se sont réunis en AG le matin a 08h00 avec la CGT afin de voter à l’unanimité en faveur la grève. Sur la base de revendications listées par les travailleurs, l’arrêt du travail a eu pour conséquence un blocage complet de l’usine. Au vu de ce rapport de force, la direction n’a pas tardé à venir négocier avec les grévistes.

Malgré les tentatives d’enfumage et les menaces sur les responsables en grève, les travailleurs ont tenu bon, et fait preuve d’une solidarité exemplaire ! D’autant qu’il s’agît là d’une première dans l’histoire de Neuhauser de voir les travailleuses et travailleurs de la logistique sortir en grève aussi massivement et plus important encore, en être à l’origine.

Un rapport de force pour faire céder le patron

Grâce à cela, ils ont compris que leur force réside dans le fait que sans eux, le patronat ne peut rien faire. Ils ont surtout réalisé que le « dialogue social » n’est qu’une supercherie et que seul le rapport de force compte !

La direction du site n’a pas eu d’autre choix que de céder en grande partie aux revendications des grévistes ! Ils ont ainsi obtenu en 24heures à peine, le renouvellement complet de leurs engins, une réactualisation de leurs matériels, le remplacement des salariés absents avec un effectif minimum garanti et celui de l’agent administratif. Mais surtout, l’embauche de trois travailleuses/travailleurs en CDD dont deux avec promesse d’embauche en juillet 2021 et le troisième à valider en fonction de la charge de travail d’ici là !

Si dans les faits, toutes leurs revendications n’ont pas été satisfaites, la grève des salariés du service logistique aura quand même permis d’obtenir l’embauche de travailleuses/travailleurs, dans un contexte de crise sanitaire, qui ne cesse de détruire des emplois dans toute la France et partout dans le monde !
Cette victoire n’est pas seulement celle des travailleuses et travailleurs de la logistique, mais bien celle de toute la classe ouvrière ! En cette période compliquée, qui laisse place au fatalisme chez beaucoup de militants, cette victoire un signe encourageant pour notre classe ; balayant au passage tous les discours réformistes et les trahisons de certains syndicats, qui signent des APC ou des PSE. Car aujourd’hui, aura été démontré que la victoire ne survient que grâce à la lutte, et à elle-seule.




Mots-clés

Neuhauser   /    Grève   /    Notre classe