^

Notre classe

#PlusJamaisÀGenoux

[VIDEO] Alexis, syndicaliste RATP raconte les magouilles de l’entreprise pour briser les résistances

Mensonges, flicage, coups de pression, utilisation d'indics, pour la direction de la RATP tous les moyens sont bons. Alexis détaille à partir de son expérience dans l'entreprise comment la RATP compte briser les résistances à sa politique de casse de casse des conditions de travail et de privatisation.

mercredi 26 juin

Syndicaliste combatif, Alexis a fait le fruit en 2018 d’une mise à pied dans un contexte de grève dans le secteur où il travaille, à Carrefour Pleyel en Seine-Saint-Denis. La direction avait alors utilisé comme prétexte des messages Whatsapp qu’il a envoyé à des collègues. La sanction a depuis été annulée par le conseil des Prud’hommes.

Suite à cette affaire, Alexis détaille preuve à l’appui toutes les magouilles employées par a direction de l’entreprise pour briser les grèves, réprimer les travailleurs combatifs et mettre à genoux les salariés. Parmi les revendications des salariés qui ont motivé le départ en grève en 2018, figuraient au premier plan le refus de la politique anxiogène de flicage et de répression des salariés. Le récit vidéo n’est pas sans rappeler les méthodes employées à la SNCF, avec lesquelles la direction a licencié Éric Bezou, et qui poussent chaque semaine plus de salariés au burn-out. Avec sa vidéo, Alexis souhaite par éclairer des pratiques répendues dans de nombreuses entreprises.




Mots-clés

répression syndicale   /    #PlusJamaisAGenoux    /    souffrance au travail   /    RATP   /    Répression   /    Notre classe