^

Monde

Crime colonial

[VIDEO] Des gardes israéliens tuent une palestinienne dans un check-point en Cisjordanie

Un crime barbare mais devenu banal sous un régime d’apartheid et de colonialisme.

jeudi 19 septembre

e colonialisme israélien n’impose pas seulement des humiliations quotidiennes aux palestiniens. Dans ces terres dominées par ce régime théocratique et colonial, la mort hante chaque palestinien. Dans les rues, dans les écoles et dans les check-points. Car les palestiniens ne sont pas libres de leurs mouvements. Et chaque jour ils subissent des contrôles et ces contrôles peuvent leur coûter la vie.

C’est ce qui est arrivé encore une fois ce mercredi matin au poste de contrôle de Qalandiya où une femme palestinienne a été abattue par cinq gardes israéliens, salariés d’une entreprise privée et lourdement armés, comme on peut percevoir sur la vidéo ci-dessous.

Sur la vidéo nous pouvons seulement voir le moment où cette femme a été abattue par les gardes, on ne sait pas pour quelle raison elle s’est trouvée à cet endroit isolée. Cependant, des témoins de la scène ont déclaré au site Middle East Eye que cette femme aurait pénétré par erreur dans cette zone et qu’elle cherchait à rejoindre l’arrêt de bus. Très rapidement des soldats l’ont interpellé et elle aurait sorti un petit couteau. C’est à ce moment qu’ils lui ont tiré dessus.

Mais comme expliquent les témoins de la scène « ils auraient pu la contrôler (…) ils étaient cinq soldats et elle était à environ sept mètres. Ils l’ont tuée délibérément, non seulement dans le but de la tuer, mais aussi pour faire peur aux Palestiniens qui traversent quotidiennement le check-point entre Ramallah et Jérusalem ». Ensuite, les gardes israéliens ont lancé des gaz lacrymogènes sur les autres personnes qui attendaient pour passer le poste de contrôle. La femme est finalement décédée dans un hôpital israélien de Jérusalem.

Ce crime témoigne encore une fois de la lâcheté coloniale israélienne et de l’impunité de ces crimes qui sont devenus une banalité pour le quotidien de milliers de palestiniens. En effet, selon une étude depuis 2015, 56% des palestiniens tués en Cisjordanie par les forces d’occupation de l’Etat israélien l’ont été dans ces postes de contrôle ; Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA), les forces israéliennes ont tué 20 Palestiniens en Cisjordanie cette année.

Les check-points sont un instrument répressif et d’humiliation constante envers la population palestinienne dans les territoires occupés. La vie des palestiniens ne vaut rien pour l’État israélien et l’impunité est totale, comme le démontre fait que pratiquement jamais les soldats israéliens ne sont condamnés après avoir tué des palestiniens. Voilà la réalité de cet État que les gouvernements occidentaux aiment appeler « la seule démocratie du Moyen-Orient ».




Mots-clés

Israël   /    Palestine   /    Monde