[VIDEO] Entretien avec N’Dongo Samba Sylla : Quelles leçons tirer du soulèvement au Sénégal ?

Léo Valadim

[VIDEO] Entretien avec N’Dongo Samba Sylla : Quelles leçons tirer du soulèvement au Sénégal ?

Léo Valadim

Quelles sont les raisons profondes du soulèvement ayant eu lieu ce mois-ci au Sénégal ? Quels sont les premiers bilans qui peuvent en être tirés ? Quelles sont les suites possibles après la libération de Ousmane Sonko ? Comment expliquer que les manifestants s’en soient pris à des multinationales françaises ? Au-delà du Sénégal, quelle séquence politique, économique et sociale semble s’ouvrir en Afrique de l’Ouest, pré carré néocolonial historique de la France ?

Découvrez notre entretien exclusif avec N’Dongo Samba Sylla, économiste sénégalais, membre de la fondation Rosa Luxembourg, auteur et éditeur de nombreux ouvrages, spécialiste de la question monétaire et du franc CFA. Il est notamment l’auteur (avec Fanny Pigeaud) de L’Arme invisible de la Françafrique. Une histoire du franc CFA, publié en 2018 aux éditions La Découverte.

Dans cet entretien filmé, salué par la Review of African Political Economy qui l’a qualifié de « meilleur compte rendu de l’extraordinaire mouvement populaire au Sénégal », Ndongo Samba Sylla a pu développer une analyse politique, sociale et économique du mouvement, ses racines, ses implications, et les tendances profondes à l’œuvre dans le pays et plus largement en Afrique de l’Ouest.

Après être revenu sur les motifs du mouvement, les causes profondes de cet « l’incendie social » qui s’est déclenché lors de l’arrestation de Ousmane Sonk, il y développe une lecture de la symbolique qui s’y est exprimée au travers des cibles choisies par la révolte populaire, notamment les bâtiments publics, symboles du régime autoritaires de Macky Sall, et les enseignes françaises, représentantes du pillage néocolonial du pays. Quelle a été la base sociale du mouvement, quel rôle y a joué la classe ouvrière « moderne » et ses syndicats, pourquoi les jeunes étudiants et travailleurs du secteur informel y ont-ils joué un rôle aussi central, sont autant de questions auxquelles Ndongo Samba Sylla a pu répondre.

Au-delà du mouvement lui-même, Ndongo Samba Sylla est revenu sur ce qu’il dit des recompositions du champ politique au Sénégalais, notamment en livrant son analyse sur ce qu’incarne la personne de Ousmane Sonko, qui a défendu une candidature singulière lors des dernières élections, défendant un programme que l’économiste qualifie de « souverainiste ».

Si la coalition d’opposition M2D et les représentants religieux ont cessé d’appeler à manifester dès la libération d’Ousmane Sonko, Ndongo Samba Sylla considère que l’incendie social est loin d’être éteint, que les motifs profonds de la colère - démocratiques et sociaux – attisés par la crise pandémique sont toujours d’une brûlante actualité. Dans cet entretien il a pu nous livrer les pistes possibles d’évolution de la situation au Sénégal dans les mois et les années à venir. Surtout, au-delà du Sénégal, Ndongo Samba Sylla considère qu’une nouvelle séquence politique, économique et sociale est entrain de s’ouvrir en Afrique de l’ouest dans ce contexte de crise profonde, qui remet en cause « la promesse de l’émergence », alors que la jeunesse, livrée à un avenir de misère par ses dirigeants et les puissances étrangères, est toujours plus nombreuse démographiquement.

«  Pour moi la seule question qui se pose, c’est quand est-ce que ces contradictions vont exploser. Et une fois que cela aura explosé, dans quelle direction cette explosion se traduira-t-elle, car nous allons dans l’impasse  ».

VOIR TOUS LES ARTICLES DE CETTE ÉDITION
MOTS-CLÉS

[Anticolonialisme]   /   [colonisation]   /   [Sénégal]   /   [Afrique]   /   [Françafrique]

COMMENTAIRES