^

Politique

« J’ai 73 ans, je dois encore faire du ménage pour vivre »

VIDEO. Grand débat : « on peut échanger nos fiches de paye », un retraité GJ interpelle Edouard Philippe

Interpellé en marge du Grand débat par un retraité Gilet jaune, qui lui dit devoir encore travailler à 73 ans et vivre avec seulement 700 euros par mois, Edouard Philippe lui répond : « débattre m’intéresse ».

samedi 16 février

Vendredi, alors qu’il effectuait une tournée dans le monde rural dans le Finistère, Édouard Philippe a été vivement interpellé par un retraité Gilet jaune vers la commune de Saint-Hernin. Comme on le voit dans cette vidéo diffusée par France 3 Bretagne, il y est interpellé par un Gilet jaune retraité :

« J’ai 73 ans, j’ai 700 euros de retraites, je fais huit heures pas jour et vous combien ? On peut échanger nos fiches de paye ». « J’ai 73 ans, je fais encore du ménage pour pouvoir vivre ».

« Vous méritez votre salaire peut-être mais nous aussi, nous aussi. Ne nous laissez pas en bas crever » continue-t-il.

« Débattre m’intéresse »

Démuni, la seule réponse du Premier ministre – et du gouvernement – est d’agiter vainement le Grand débat. « Débattre m’intéresse. On organise des débats partout en France, il y en a eu un hier à Quimper ». « Pour échanger des arguments c’est la meilleure manière de faire ».

Une réponse particulièrement hypocrite et éhontée quand on sait que le cadre du Grand débat est étroitement contrôlé par le gouvernement, qui a dès le départ annoncé que ne seraient pas remises en causes les mesures mises en place par le gouvernement, directement responsables de la dégradations des conditions de vie et de travail de la population. De même le plan de réformes de casse des retraites et de la sécurité sociale annoncés sera déroulé quoiqu’il en soit.

Une altercation qui synthétise bien la vacuité du Grand débat pour répondre aux demandes sociales des Gilets jaunes.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Emmanuel Macron   /    Politique