^

Politique

Violences policières

VIDEO. Place de l’Étoile, un Gilet jaune blessé par un tir tendu de flashball en plein visage et d’autres blessés.

Place de l’Etoile. Après le gazage massif, les forces de police sont passé au tir de flashball en plein visage. Plusieurs Gilets jaunes ont été blessés grièvement. L’un en plein visage, un autre à la mâchoire. La BAC a aussi procédé à plusieurs arrestations très violentes.

samedi 12 janvier

« Ca s’est très bien passé depuis le départ ». « La semaine dernière, c’était pareil ». Par leurs déclarations, les Gilets jaunes montre que les premières violences sont commises par les forces de police. « On est partis de Bastille, il n’y a eu aucune casse », ajoute une manifestante. Comme la semaine dernière, le gouvernement souhaite empêcher à tout prix les manifestants de manifester près des lieux de pouvoir.

Après avoir manifesté toute la journée, les 10 000 Gilets jaunes sont arrivés Place de l’Etoile. Blindé et canon à eau, les forces de police commencent à gazer massivement Avenue de Wagram. L’objectif du gouvernement : empêcher les manifestants de manifester par milliers sur les Champs Elysées. Pour cela, le gouvernement et ses forces de polices, comme depuis le début du mouvement, usent des violences de la matraque et des flashball. N’hésitant pas pour cela à mutiler blessé en visant les manifestants au visage. Plusieurs arrestations de la BAC ont eu lieu pour intimider et blessé.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Politique