^

Politique

Répression policière

VIDEO. Une femme d’au moins 70 ans chargée par la police, son bras probablement fracturé

Une femme âgée d'au moins 70 ans bousculée par les policiers a du être pris en charge par les médics, le bras probablement fracturé, une nouvelle illustration que la répression policière ne souffre d'aucune limite.

samedi 12 décembre 2020

La manifestation du 12 décembre a été le terrain d’une répression particulièrement violente. Tout au long de la journée, le cortège n’a cessé d’être la cible de nombreuses attaques policières, que ce soit à travers de multiples charges, des interpellations, l’usage d’un canon à eau ou encore l’utilisation de gazs lacrimos. Une femme âgée d’au moins 70 ans bousculée par la police a du être pris en charge après avoir probablement souffert d’un bras cassé.

Cette nouvelle agression est une nouvelle démonstration scandaleuse de la réalité de la répression policière et de sa violence. Une nouvelle illustration que ces violences policières sont sans limites et qui n’est pas sans rappeler l’histoire de Geneviève Legay, militante de 73 ans, hospitalisée après une charge policière.




Mots-clés

Loi sécurité globale   /    Séparatisme   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique