^

Notre classe

Acte XI

VIDEO. Une gigantesque chaîne humaine de Gilets jaunes à Angoulême

Ce n’est pas sur BFM-TV qu’on verra cette scène. Pour l’acte XI, plus d'un millier de gilets jaunes se sont réunis derrière les barrières de sécurité de la RN10 vers Angoulême pour former une gigantesque chaine humaine en prenant soin de frapper les barrières pour se faire entendre.

lundi 28 janvier

C’est sur plus d’un kilomètre et demi que la chaîne humaine s’est étendue. Cette chaîne s’inscrit dans une opération visant à réaliser une chaîne humaine tout au long de la RN10 du Nord au Sud de la Charente. L’opération était même organisée à l’échelle nationale, du Nord au Sud de l’hexagone. Ainsi, de la même manière à Poitiers, plusieurs chaînes humaines étaient organisées. Des bus de Gilets jaunes avaient été affrétés pour l’occasion.

Si l’opération n’a pas réuni les milliers de Gilets jaunes espéré, ils étaient tout de même plus d’un millier et se son concentrés au niveau du magasin Auchan de La Couronne, là encore, sous forte surveillance policière.

Un Gilet jaune Charentais témoignait ainsi pour le journal Sud-Ouest : « On a vu des personnes âgées, des gens qui ne viennent pas manifester d’habitude. Le principe était de montrer aux élites que nous sommes toujours présents et qu’on ne lâchera rien. On remercie vraiment ceux qui sont venus. » « C’était important de donner une nouvelle forme au mouvement et je pense qu’elle a plu » note-t-il en conclusion.

Mais même lorsqu’il s’agit de faire une chaine humaine, la police réprime. Ainsi, un gilet jaune a été arrêté alors qu’il filmait la manifestation avec un drone. À Cognac, vers 16 heures, les Gilets jaunes ont été réprimés et gazés. Plus tôt encore, les manifestants avaient été bloqués par la gendarmerie dans les villes de Ruffec et de Barbezieux. Les interdictions préfectorales ont également cherché à démobiliser les Gilets jaunes.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Répression   /    Notre classe