^

Politique

Violences policières

VIDEOS. Cambrai. Les forces de police utilisent des chiens pour réprimer les Gilets Jaunes

Ce vendredi 26 avril, les Gilets Jaunes de Cambrai, dans le Nord, ont appelé à une marche nocturne pour l'acte 24. Et la police n'a pas hésité à utiliser des chiens pour réprimer les manifestants. S’il semble que les chiens n’ont pas été « démuselés », ces violences policières font écho aux ordres du préfet de police de Paris cette semaine.

samedi 27 avril

Ce mercredi, le Canard Enchainé avait lâché une incroyable information. Didier Lallement, préfet de police de Paris, donner l’ordre d’utiliser des chiens d’attaques démuselés sur les Gilets Jaunes en vue de l’acte 24 dans la capitale. Dans notre article sur ce sujet du 25 avril, nous avions émis l’hypothèse que cette « idée se généralise, et germe dans l’esprit des responsables en répression partout sur le territoire ». Sans que, pour l’heure, des molosses soit encore « démuselés », les responsables en répression dans le Nord ont semble t-il décidé de passer du discours à la pratique et d’utiliser massivement les chiens.
En effet, dans la soirée du vendredi 26 avril et à l’occasion d’une marche nocturne de Gilets Jaunes à Cambrai dans le Nord. On y voit les forces de répression utiliser des chiens pour réprimer des manifestants.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Politique