^

Jeunesse

Bataille contre la sélection sociale à l'université

[Vidéo] Examens à La Sorbonne : les étudiants défendront en justice le 10 améliorable

A La Sorbonne, aucune note en-dessous de 10/20 ne pourra être délivrée pour les partiels du second semestre. Une victoire obtenue par les élus étudiants que certains enseignants avec le soutien de la direction de l'université veulent anéantir par le biais d'un recours administratif devant le Tribunal.

samedi 16 mai

Le cadrage en vigueur depuis le 5 mai dernier est attaqué en justice par un certain nombre de professeurs, avec à leur tête le président de l’EDS François Guy Trébulle. Obtenir une telle victoire en CFVU n’a pas été chose facile, mais la défendre sera l’objet d’une bataille encore plus acharnée.

Avec Le Poing Levé, nous interviendrons à l’instance aux côtés de plusieurs organisations étudiantes et syndicales pour défendre un cadrage qui permet à tous les étudiants de bénéficier d’une place à l’université l’année suivante et qui refuse que ce soit à la jeunesse de payer la crise par l’écrémage sociale en temps de pandémie.

Mais c’est aussi par la contestation des étudiants que nous parviendrons à conserver cette victoire d’ampleur. Nous appelons donc l’ensemble des étudiant-e-s, professeur-e-s, Biatss, à participer à une campagne de soutien à cette bataille juridique en signant la pétition.




Mots-clés

Crise sanitaire   /    Coronavirus   /    Université Paris 1   /    Partiels   /    Sélection à l’université   /    Université   /    Jeunesse