^

Notre classe

Fastfood et lutte des classes

Vidéo. "McDo prend soin de son image, pas de ses salariés". Interview de Kamel, syndicaliste

En lutte depuis plusieurs années contre sa fermeture, le McDonald's de Saint-Barthélemy est l'un des bastions de la résistance au sein de l'empire du fast-food qu'est l'enseigne au grand M. Nous avons pu rencontrer Kamel Guemari, leader de la contestation, syndicaliste visé par la répression.

jeudi 22 août

"Aujourd’hui un salarié non protégé qui ne respecte pas leurs règles ou leur humeur, il est licencié ! Alors c’est qui les voyous ? C’est nous les salariés ou eux avec leur belle image et leur col blanc, de pouvoir se donner le droit de vider le frigo de toute une famille ?" Et Kamel sait de quoi il parle, l’inspection du travail s’étant récemment opposée à son licenciement prononcé par McDonald’s.

Kamel revient aussi sur la stigmatisation subie dans les quartiers populaires, et l’enjeu que représente le maintien du McDo de St Barthélémy, employant 70 salariés : "dans les quartiers Nord, on avait toutes les conditions réunies pour échouer dans la vie".

Version courte :

Version complète de l’interview :

Crédit montage : Shimori

Kamel Guemari a participé ce jeudi à une action à l’appel de plusieurs syndicats devant le McDonald’s de Hendaye, à l’occasion du contre-G7, pour dénoncer la zone de précarité qu’est l’empire du fast-food :




Mots-clés

McDonald’s   /    Vidéo   /    Licenciement(s)   /    #LicenciéPour3FoisRien   /    Notre classe