^

Notre classe

RDV jeudi 18 mars

Vidéo. « Seuls, invisibles ; ensemble, invincibles ! » L’appel de travailleurs de Roissy à défendre l’emploi

Dans une vidéo commune, des salariés de différentes entreprises de l'aéroport de Roissy, menacés par 30.000 suppressions d'emploi, appellent à rejoindre l'appel à manifester de l'intersyndicale aéroportuaire, ce jeudi 18 mars. RDV à 11h à la porte 17 du terminal E pour marcher vers la Préfecture.

mardi 16 mars

Sur 94 000 emplois à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, un tiers sont menacés. 30 000 familles de travailleurs, auxquels le patronat fait payer la crise, pourraient ainsi se retrouver sur le carreau. Dans une vidéo, des travailleurs de différentes entreprises et syndicats lancent un appel à les soutenir dans leur lutte : « Seuls nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles ! »

.
« Nous travailleurs dans différentes sociétés de Roissy, lançons un appel à tous les travailleurs et soutiens pour dire non aux 30 000 suppressions d’emplois que ADP et Air France ont annoncé sous prétexte de la crise. Dans un contexte de crise sanitaire et sociale historique, Air France a touché 7 milliards d’euros d’aides de l’État, qui n’exige pas en contrepartie le maintien des emplois. La société CBS a fait 20 millions d’euros de dividendes entre 2014 et 2018 et malgré ça et sous prétexte de crise, elle compte supprimer un tiers des effectifs et imposer à ceux qui restent des cadences infernales. Nous travailleurs de Roissy ne sommes pas responsables de la mauvaise gestion de la pandémie par ce gouvernement, qui n’a pas apporté au personnel hospitalier le matériel nécessaire. Hier nous étions les héros, c’est par notre travail de jour comme de nuit sans compter nos heures, au détriment de nos familles, que les masques et le matériel médical a été livré lors du premier confinement. Avec la mauvaise gestion de la crise sanitaire, des milliers de jeunes et des familles se trouvent dans une situation d’extrême précarité et ne mangent pas à leur faim. Nous pouvons remédier à ça. Au lieu de supprimer 2000 postes chez Servair, nous pouvons continuer à produire les 100 000 plateaux repas quotidiens que cette société fournit pour les avions et les apporter gratuitement aux jeunes et familles qui en ont besoin. En plus des 30 000 suppressions d’emplois annoncés, nos 20 000 collègues intérimaires se trouvent sur le carreau depuis 1 an, et on ne les laissera pas tomber. A Roissy beaucoup sont peu diplômés, mais sont fiers de travailler dans l’aérien. On veut balayer d’un coup d’un seul nos emplois, CDI, CDD, intérimaires. Battons-nous pour nos emplois car qui le fera à votre place ? Pour eux et pour l’avenir de nos jeunes et nos familles, nous appelons à nous battre. Ce n’est pas aux travailleurs de payer la crise ! Zéro suppression d’emplois à Roissy ! Ce 18 mars ce sera le premier pas pour organiser la lutte pour garder nos emplois. Seuls nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles ! »

RDV ce jeudi 18 mars à 11h à la porte 17 du terminal E pour marcher vers la Préfecture.




Mots-clés

Suppression d’emplois   /    aéroport   /    Manifestation   /    Vidéo   /    Notre classe