^

Politique

Réouverture le 11 mai

Vidéo. Une maman prof : "je ne veux pas remettre mes enfants à l’école"

Gwenn est maman et prof, elle témoigne de l’angoisse face à la réouverture des écoles programmée pour le 11 mai. Pour les travailleuses et travailleurs le choix entre garder ses enfants et faire une croix sur une partie de son salaire (ou son salaire entier) ou renvoyer ses enfants à l’école pour avoir son salaire et justement pouvoir nourrir ses enfants est un choix insupportable !

mercredi 6 mai

Gwenn est maman et prof, elle témoigne de l’angoisse face à la réouverture des écoles programmée pour le 11 mai. Si le gouvernement a perdu la bataille de l’opinion sur la question de la réouverture, c’est que les tergiversations, les injonctions contradictoires et l’incapacité à faire face à la crise sanitaire ont crée une profonde défiance. Pour les travailleuses et travailleurs le choix entre garder ses enfants et faire une croix sur une partie de son salaire (ou son salaire entier) ou renvoyer ses enfants à l’école pour avoir son salaire et justement pouvoir nourrir ses enfants est un choix insupportable ! D’autant qu’a seulement quelques jours de la reprise les garanties sanitaires sont loin d’être rassurantes. Les parents comme Gwenn ont raison de s’inquiéter, leurs enfants ne sont pas des cobayes !




Mots-clés

11 mai   /    Masques   /    Continuité pédagogique   /    Covid-19   /    Coronavirus   /    Education nationale    /    Education   /    Politique