^

Jeunesse

Répression

Vidéo. Violences policières. A Toulouse la police débloque le lycée Saint Sernin

Ce matin les lycéens de Saint Sernin à Toulouse bloquaient l’entrée du lycée pour dénoncer l’insuffisance des mesures sanitaires et le risque que cela implique pour eux, les enseignants et leurs familles. La police est intervenue pour imposer les consignes du gouvernement et du confinement made in MEDEF.

mardi 3 novembre

La rentrée marquée par la crise sanitaire et le confinement a mis en lumière le manque de moyens dans l’Education Nationale et l’impossibilité de faire respecter un protocole sanitaire à la hauteur. Alors que la colère du personnel enseignant, des lycéens et de leurs familles commence à secouer certains établissements en région parisienne depuis lundi, le gouvernement essaye d’ empêcher l’extension de la contestation et d’ imposer « l’Ecole Républicaine » par la matraque. Ça a été le cas du lycée Colbert à Paris mais aussi du lycée Saint Sernin à Toulouse où les lycéens se sont fait réprimés violemment par la police.

Le mépris et la répression que le gouvernement dirige contre la jeunesse et le personnel de l’enseignement montrent que leurs intérêts ne seront jamais du côté du gouvernement et que les appels à l’unité nationale n’étaient que de l’enfumage réactionnaire.




Mots-clés

Répression policière   /    Education nationale    /    Grève   /    Toulouse   /    Lycées   /    Répression   /    Jeunesse