^

Notre classe

Violences policières

Violences policières. Le Comité Adama appelle « toutes les villes » à manifester ce samedi à Paris

Après un rassemblement massif, la semaine dernière, le comité Adama appelle « toute les villes de France » à une manifestation samedi 13 juin à Paris afin d'exiger « vérité et justice pour Adama et toutes les victimes de la police ou de la gendarmerie ».

mercredi 10 juin

Bertrand Guay/AFP

Après le rassemblement de ce 2 juin au Tribunal de Paris qui a réuni près de 40 000 manifestant, le message que font passer Assa Traoré et le Comité Adama est clair :après une première manifestation particulièrement réussie, il s’agit de continuer le combat et d’accentuer encore le rapport de force sur le gouvernement, mis sous pression de la mobilisation, comme le démontre la [conférence de presse de Castaner ce lundi > https://www.revolutionpermanente.fr/Les-belles-paroles-de-Castaner-pour-canaliser-la-colere-contre-l-institution-policiere]

Cette dynamique prend place dans un contexte de mobilisations internationales, déclenchées par le mouvement qui secoue les Etats-Unis depuis plus de deux semaines suite à la mort de George Floyd. En France, des mobilisations ont ainsi pris place dans de très nombreuses villes, souvent à l’appel de familles de victimes, en lutte depuis des années pour obtenir vérité et justice.
 
Du côté du Comité Adama, le rapport de force a déjà permis que deux témoins clés dans l’affaire soient entendus. Pour Adama et toutes les victimes, il est donc nécessaire de le renforcer et de continuer à manifester dans les rues, aux côtés de tous ceux qui luttent pour obtenir “Justice et Vérité” sur des faits de violence policière et de répression raciste.
 
Mais la mobilisation a également suscité des réactions virulentes à droite, à l’extrême-droite et du côté de la police. En ce sens, le Comité Adama a annoncé hier vouloir s’attaquer aux racismes présents dans les médias et déposer plainte contre Julien Odoul, Marine Le Pen, Jean-Jacques Bourdin et Nicolas Poincaré pour des faits de diffamation et d’incitation à la haine à l’encontre d’Adama ou de sa famille.

C’est dans ce contexte de polarisation sociale que nous relayons l’appel à manifestation lancé par le Comité Adama ce samedi 13 Juin. Après le rassemblement au tribunal de Paris, le Comité Adama souhaite cette fois organiser une manifestation au départ de la place de la République à 14h30 jusqu’à Opéra. Comme lors des derniers rassemblements de mardi et samedi soyons massifs pour montrer notre solidarité avec les victimes, contre le racisme d’Etat et les violences policières !