^

Politique

Les vœux de Révolution Permanente

Vœux de Révolution Permanente : pour 2020, généralisons la grève pour défaire Macron !

Nouvelle année oblige, la traditionnelle valse des vœux bat son plein. Pour Révolution Permanente, nos vœux se portent sur le terrain de la lutte des classes, avec un premier objectif d'ampleur : Gagner la bataille contre la réforme des retraites.

mardi 31 décembre 2019

Une nouvelle année marquée par le conflit social

Depuis 2016 et la bataille contre la loi travail, l’hexagone vit au rythme de la lutte des classes. Fin 2018 et tout au long de l’année 2019, le mouvement des Gilets jaunes a bien évidemment marqué un tournant, mettant ainsi au premier plan la paupérisation de larges franges du monde du travail, exprimant une radicalité nouvelle.

Le mouvement actuel contre la réforme des retraites, en particulier dans ses secteurs d’avant-garde que sont la SNCF et la RATP, témoigne lui aussi d’une forte détermination. Passant avec brio le test de la « trêve de Noël » qu’aurait souhaité le gouvernement, le mouvement actuel s’approche de son premier mois, dans la grève reconductible. Plus long que 1995, bientôt plus encore que 1986.

La « réhabilitation » de la grève comme nerf de la guerre

Ce qui change qualitativement la situation, c’est que l’un des « éléments manquant » de la révolte des Gilets jaunes est aujourd’hui au cœur du conflit contre la réforme des retraites. En effet, après la défaite de 2016 par suite d’une stratégie saute-mouton, l’échec à retirer la réforme du rail n 2018 avec la méthode de la « grève perlée », c’est la même de la grève, reconductible, et pour bloquer l’économie, qui a été remis au centre comme un élément central pour imposer un rapport de force suffisant pour ouvrir les voies de la victoire.

C’est ici la grande force de la mobilisation actuelle : La « réhabilitation » de la grève comme élément central dans la lutte. Un retour qui n’efface pas les éléments les plus progressistes du mouvement des Gilets jaunes, en particulier en ce qui concerne le niveau de détermination dans le combat et, surtout, la volonté de « maintenir le cap », sans concession ni négociation.

Bien sûr, tout n’est pas parfait et la lutte fait face à des difficultés, en premier lieu l’absence pour l’heure de secteurs significatifs du mouvement ouvrier dans un conflit dur de grève reconductible. A ce titre, le mouvement de grève dur qui dure depuis le 5 décembre, dans certaines des raffineries, ou encore l’appel de la CGT Energie à durcir le mouvement émanant des raffineries à partir du 7 janvier est un point d’appui important, pour faire que le privé rentre de plein pied dans le conflit, et plus largement faire rentrer en bagarre de nouveaux bataillons de la classe ouvrière pour augmenter le rapport de force.

Une victoire en France, un bol d’air pour les contestations à échelle mondiale

En ce sens, tous nos vœux pour 2020 se concentre sur le terrain de la lutte, pour arracher une victoire contre la réforme des retraites et porter un coup important à la suffisance arrogante de Macron. Mais, c’est aussi au-delà des frontières hexagonales, une victoire ici serait un bol d’air pour les contestations qui se sont développés partout autour du globe.

A ce titre, Révolution Permanente s’inscrit, avec le réseau international La Izquierda Diaro, en première ligne de ces luttes. Une lutte des classes qui témoigne aussi d’une détermination nouvelle, comme nous pouvons le voir en Algérie qui approche de ses 10 mois de luttes, ou bien encore au Chili qui a dépassé le cap des deux mois de conflits, entre autres.

Une victoire de la grève en France aurait ainsi un impact mondial, lançant un message à l’ensemble des exploités et des opprimés, qu’il est possible d’inverser le cours de la situation, et mettre fin au cycle de défaite, imposée par la période néo-libérale. En ce sens, le soutien les agents du métro de Sao Paulo sont une expression que ce combat n’est pas seulement, celui des travailleurs de l’hexagone mais bien celle d’une classe ouvrière internationale. Une victoire contre Macron pourrait donner confiance à l’ensemble du monde du travail, à travers le monde. Vaincre Macron, sa réforme et son monde, il s’agit-là de l’autre face de nos vœux pour 2020, du bon côté de la barricade, ici comme ailleurs.




Mots-clés

Macronisme   /    Grève   /    Grève générale   /    Emmanuel Macron   /    Politique