http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
11 de septembre de 2018 Twitter Faceboock

Précarité et alimentation
En France, un quart de la population est trop pauvre pour manger sainement
Anna Bronstein

Le baromètre Ipsos-Secours populaire publié ce mardi dévoile que 27 % des Français rencontrent des difficultés financières pour consommer des fruits et des légumes frais quotidiennement.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/En-France-un-quart-de-la-population-est-trop-pauvre-pour-manger-sainement

« Mangez cinq fruits et légumes par jour » enjoignent de nombreux encarts du ministère de la santé à la télévision depuis des années. Mais comment faire lorsque nos finances ne nous le permettent pas ? Le baromètre Ipsos-Secours populaire met en lumière le lien étroit qui existe entre précarité et malnutrition.

Parmi les personnes interrogées, 21 % déclarent ne pas pouvoir se procurer de quoi faire trois repas sains par jour et 27 % ont des difficultés financières les empêchant de manger des fruits et des légumes frais quotidiennement.

Ces chiffres révèlent qu’en France comme ailleurs, la malnutrition – qui entraîne des problèmes de santé variés – n’est pas un problème déconnecté de l’appartenance de classe : les plus pauvres sont ceux qui se confrontent le plus à la maladie, aux blessures et à la mort prématurée, que ce soit dû à leur travail ou à ce qu’ils ont (ou n’ont pas) dans leur assiette.

Dans cette même logique, un tiers des sondés admet avoir du mal à assumer financièrement des actes médicaux mal remboursés.

Ainsi, toujours d’après ce baromètre, chez les travailleuses et les travailleurs qui perçoivent moins de 1200 € par mois, leur faible rémunération impacte directement la possibilité de payer la cantine à leurs enfants (pour 48 % d’entre eux) ou de se faire correctement soigner (56%).

Preuve s’il en faut que les gouvernements peuvent bien lancer tous les « plans de santé publique » qu’ils veulent, tant que les richesses ne seront pas partagées, les pauvres seront toujours les premiers à crever.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
[email protected]
www.revolutionpermanente.com