http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
23 de novembre de 2018 Twitter Faceboock

Gilets Jaunes : Le soutien s’amplifie
8 français sur 10 trouvent le mouvement des Gilets Jaunes justifié

Un sondage du 22 novembre pour France info et le Figaro révèlent l’ampleur du soutien que suscitent les Gilets Jaunes. Une majorité écrasante de français se reconnaissent dans cette colère, 2 sur 3 se prononçant en faveur d’une poursuite du mouvement. Les Gilets Jaunes connaissent même une dynamique positive : le pourcentage de personnes trouvant le mouvement justifié est passé de 75 % à 77 % entre le 17 et le 22 novembre.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/8-francais-sur-10-trouvent-le-mouvement-des-Gilets-Jaunes-justifie

Photo : Creusot Info
La colère est massive. L’opinion publique se reconnaît dans les Gilets Jaunes. Le sondage l’illustre bien : 78 % pensent que les Gilets Jaunes « luttent pour l’intérêt général ». Malgré les perturbations, la majorité des français se prononcent en faveur de la poursuite du mouvement (66 %). La colère exprimée perdure, s’amplifie, et trouve un large écho au sein des Français les plus précaires. Chez les plus pauvres ( moins de 1500 euros par mois) 86 % des sondés comprennent les raisons du mouvement. C’est 8 points de plus qu’au 17 novembre.

On peut aussi relever dans le sondage que 8 personnes sur 10 veulent que Macron revienne sur les taxes pétrolières prévues en janvier. Mais au delà du prix de l’essence, le mouvement actuel exprime surtout un fort rejet du Macronisme. Les mots d’ordres et slogans demandant sa démission sont très nombreux et les revendications tendent de plus en plus vers une critique globale de la précarité.
Le phénomène dépasse même les frontières, comme le montre l’exemple de la Belgique ou les Gilets Jaunes ont mis la Wallonie en pénurie d’essence.

Mais paradoxalement, plus de la moitié des français nourrissent des doutes quand à l’efficacité des méthodes employés (56 %). Les blocages en séries sans stratégie précise ne donnent pas l’impression d’un rapport de force suffisant. Même si les blocages actuels perturbent violemment certains secteurs de la production comme à PSA Sochaux, ils restent insuffisant pour inquiéter réellement Macron.

A l’image de la CGT Total de La Mède. qui s’est mise en grève pour « donner un bol d’air aux gilets jaunes » il est maintenant nécessaire que les organisations du mouvement ouvrier se saisissent sérieusement de la question. Le mouvement des Gilets Jaunes prend une ampleur inédite et un vrai plan de bataille doit être mis en place..

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com