http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
10 de décembre de 2018 Twitter Faceboock

Violences policières
Gilets Jaunes. Nouvelles mutilations de manifestants par la police ce samedi
Pablo Morao

A Paris et Bordeaux ce samedi la répression contre les gilets jaunes a été particulièrement violentes. Un manifestant a ainsi perdu sa main dans l’explosion d’une grenade GLI-F4, tandis que deux autres ont perdu un œil.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Gilets-Jaunes-Nouvelles-mutilations-de-manifestants-par-la-police-ce-samedi

Malgré l’importante répression « préventive » mise en œuvre par les forces policières ce samedi, la journée de manifestation a encore été le théâtre de blessures graves sur des gilets jaunes.

A Bordeaux on compte ainsi trois blessés grave. D’après la préfecture de Gironde, deux victimes auraient été touchées à l’œil, dont un homme de 41ans qui a perdu un œil à la suite d’un tir de flashball alors qu’il était réfugié derrière un abri bus.

La GLI-F4, une grenade offensive mortelle que la France est le seul pays d’Europe à utiliser dans le maintien de l’ordre, a également fait une nouvelle victime. Un gilet jaune de 26ans a en effet perdu sa main dans l’explosion d’une grenade de ce type. Ce dernier, qui s’était contenté de jeter des œufs sur la police, raconte sur France Inter avoir voulu relancer ce qu’il avait pris pour une lacrymogène sur la police. Le 24 novembre, un jeune homme de 21ans avait déjà perdu une main dans les mêmes conditions aux Champs-Elysées, tandis que la semaine dernière c’est un gilet jaune, technicien chez Sanofi, qui avait subi le même sort à Tours.

Si Christophe Castaner a parlé de 118 blessés au niveau national pour la journée du 8 décembre, avec par exemple 32 blessés à Bordeaux, 9 à Bourg-en-Bresse, 12 à Toulouse ou encore 7 à Dijon, ce chiffre semble cependant largement sous-estimé puisque rien qu’à Paris, l’AP-HP affirme avoir accueilli 126 blessés ce samedi ! Dans la capitale, on compte ainsi une nouvelle blessée grave. Une étudiante de 20ans a en effet perdu un œil à la suite d’un tir de flashball sur les Champs-Elysées, une information confirmée par des proches de la victime contactés par Libération dimanche.

Derrière le récit sur le succès du maintien de l’ordre ce samedi, c’est donc une nouvelle vague de violences policières qui s’est abattue sur les gilets jaunes.

Crédit photo : Radio France / Thibault Lefèvre

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com