http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
4 de janvier de 2019 Twitter Faceboock

Rebondissement
Le scandale continue : la compagne de Benalla travaillait en secret pour LaREM
Antonin Cheron

La femme d’Alexandre Benalla travaillait également pour le parti de Macron, information qu’elle aurait dissimulée aux enquêteurs au début de l’affaire. Un nouveau rebondissement dans ce scandale, dans lequel le gouvernement s’enfonce de jour en jour.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Le-scandale-continue-la-femme-de-Benalla-travaillait-en-secret-pour-LaREM

C’est une nouvelle révélation du journal 20 Minutes, qui implique cette fois-ci Myriam Benalla. Le fait que celle-ci travaillait pour La République En Marche a été confirmé par différentes sources, notamment ce vendredi 4 décembre, par une source "bien informée au sein du parti" qui a attesté l’information. Révélation également soutenue par la déclaration de Reynald. C, un agent de sécurité d’En marche, qui affirme que Benalla est venu au siège du parti pour déposer l’arrêt de travail de sa compagne.

Un doute subsiste sur le fait que celle-ci travaille encore pour LREM : le parti n’a pas souhaité donné de réponses aux questions de 20 Minutes, arguant que cette information relève des ressources humaines. A ce jour, on ne peut donc pas savoir quel rôle jouait Myriam Benalla au sein du parti de Macron, ni si celle ci y travaille encore.

Information dissimulée

De plus, 20 Minutes affirme, en retraçant le déroulement de l’affaire, que cette information a été dans un premier temps cachée par le couple aux enquêteurs, notamment durant un entretien le 28 septembre, durant lequel Myriam Benalla aurait seulement déclaré être un « agent administratif actuellement en congé maladie » et n’aurait pas souhaité précisé quelle « association » l’employait alors.

Benalla, Gilets Jaunes : le deux poids deux mesures de Macron

En pleine mobilisation des Gilets Jaunes, alors que le gouvernement tente d’imposer le retour à l’ordre par la force, dans un mépris total, Benalla continue de faire des siennes, dans un sentiment d’impunité quasiment total. C’est toute l’hypocrisie d’un gouvernement qui, loin d’être le "nouveau monde", cache les pires barbouzeries. Pendant que les Gilets Jaunes reçoivent des amendes sur les ronds points, au nom de la "loi", Benalla court toujours... passeport diplomatique en main et ce malgré ses nombreux mensonges avérés.

Crédit photo : Bertrand GUAY / AFP

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com