http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
1er de mars de 2019 Twitter Faceboock

Un coup de com’ gratuit pour la macronie
Gironde. La tournée macronienne s’arrête au grand débat au féminin
Adrien Balestrini

Hier se tenait l’édition du grand débat au féminin en Gironde. Alors que ce débat devait être animé par la secrétaire d’état chargé de l’égalité femme-homme, Marlène Schiappa, Macron a fait irruption pendant la soirée et lui a volé la vedette pour tenter de se reconstruire une popularité dans un des principaux bastions des gilets jaunes.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Gironde-La-tournee-macronienne-s-arrete-au-grand-debat-au-feminin

Manu ne chôme pas depuis début janvier. Celui qui était au plus bas des sondages en début de mobilisation des gilets jaunes a fait le pari de concentrer ses forces dans les instances du grand débat lancé à l’échelle nationale afin de canaliser les colères de la rue sur un terrain dans lequel il est le plus à l’aise, c’est à dire l’enfumage diplomatique.

Et c’était encore le cas hier en Gironde dans un grand débat « au féminin » organisé par la députée La République en Marche de la 7e circonscription de la Gironde, Bérangère Couillard. En effet, celles qui étaient venus pour assister à cette réunion ont eu la surprise de se retrouver face à face avec Emmanuel Macron, qui a décidé de venir taper la causette et du même temps reléguer au second rang celle qui devait être l’animatrice de la soirée, Marlène Schiappa.

Les spectatrices - la salle étant exclusivement remplie de femmes - ont pu assister à plusieurs heures de propagande gouvernementale sur des sujets bien choisis pour l’occasion. Tout ce qui contrevenait à la « bienséance » macronienne s’est vu écarter des projecteurs. En témoigne la tentative de Nathalie, gilet jaune de la région bordelaise, d’offrir un médaillon à l’effigie du vêtement de signalisation, qui s’est soldée sur un échec. Le chef de l’État a refusé de porter ce cadeau qui devait être, selon Nathalie, un gage de solidarité envers les Gilets Jaunes.

Macron court partout. En effet, le président des représentants du CAC40 fait depuis quelques mois, le tour de la France, n’hésite pas à faire plusieurs villes à la suite, tout ça avec en ligne de mire les élections européennes qui auront lieu d’ici quelques moi. Et quoi de mieux pour celui qui se place comme le porteur de l’étendard du progressisme à l’échelle européenne que de se parer d’une dorure féministe.

Sauf qu’il y a un hic, la politique de Macron, dans la lignée des autres gouvernements, cherche à détruire de plus en plus les conditions de travail, les salaires ainsi que les minima sociaux. C’est cet état de fait contre quoi se battent les gilets jaunes depuis plusieurs mois maintenant et qui touche les secteurs les plus précarisées de la société, les femmes en première ligne.

En effet, à l’image de ce que disait le mois dernier dans une interview de Révolution Permanente Oriane, femme précaire et gilet sur la mise en place d’un groupe de Femmes Gilets Jaunes : « pour donner à voir la parole et les revendications de toutes les travailleuses précaires, les chômeuses, les mères célibataires, les femmes handicapées, les blouses blanches, toutes ces femmes qui font parties des corps de métiers encore très féminisés, les aides-soignantes, les femmes précaires les plus exploités par le système néolibéral ». C’est contre toutes ces femmes que Macron érige ce qu’il pense être de la « bienséance » mais qui n’est finalement que du mépris craché au visage de ceux qu’il prétend représenter.

Comme on le sait, l’agenda présidentielle est très chargé, entre la situation explosive en Algérie qui pourrait avoir des implications importantes et la préparation de la campagne des européennes, il y a de quoi faire. Il n’y a donc pas de doute à avoir sur le coup de communication que s’est offert le président des riches en Gironde hier soir.

Crédit photo : Marie-Ange Rousseau

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com