http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
7 de mars de 2019 Twitter Faceboock

Violences policières
Un étudiant rentrant de soirée tabassé par la police : 100 jours d’ITT !
Frédéric Apoyo

Dans la nuit du 20 au 21 février à Lyon, deux étudiants ont été tabassé par la police à Lyon, alors qu’ils rentraient de soirée. L’avocat d’un des deux étudiants à annoncer qu’il avait été prescrit 100 jour d’ITT pour son client, sur les antennes d’Europe 1.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Un-etudiant-rentrant-de-soiree-tabasse-par-la-police-100-jours-d-ITT

Crédits photo : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives

Alors qu’il rentrait d’une soirée avec un ami, Benoit, étudiant lyonnais de 19ans, a été violemment passé à tabac par la police, dans la nuit du 20 au 21 février. La raison ? Aucune ! Une voiture de police frôle son ami. Benoit crie alors « attention ! » et la voiture pile. « La voiture s’est arrêtée à notre niveau, trois policiers en sont sortis en tenue et avec des gilets pare-balles, l’un d’entre eux a poussé mon ami en l’insultant, Florent est tombé par terre, s’est cogné la tête ».

La suite, c’est donc un déferlement de violences policières, et 100 jour d’ITT pour Benoit, selon son avocat sur Europe 1. « J’ai essayé d’intervenir, je disais On n’a rien fait ». C’est alors qu’un policier s’en prend à Benoit « Il m’a fait une balayette comme si j’étais un danger pour lui, je suis tombé par terre et me suis blessé au poignet ».

Balayette, coups de pied au sol, Benoit aura ainsi de multiples contusions, ainsi qu’une fracture du scaphoïde au poignet gauche. « Sa vie est complètement bouleversée, complètement chamboulée, au-delà du fait qu’il n’en dort plus. Il avait deux boulots d’étudiant. Ses études sont mises en péril » explique l’avocat de la victime. Le Parisien a consulté le certificat médical de l’étudiant qui s’est vu fixer une ITT de 100 jours. Aujourd’hui, l’affaire est entre les mains de l’IGPN, toujours selon l’avocat.

Alors que les violences policières sont au centre des polémiques avec le mouvement des Gilets Jaunes, que même les passants se prennent des LBDs dans la tête, cette affaire met en lumière la violence quotidienne les forces de police qui sévit non seulement dans les quartiers, et même en sortant de soirée…

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com