http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
21 de mars de 2019 Twitter Faceboock

SNCF
SNCF : Pour ne pas avoir à augmenter les salaires, une petite prime allouée au Matériel en Ile-de-France
Correspondant.e.s cheminot.e.s

Sur fond de colère des Gilets Jaunes, la direction de la SNCF annonce la mise en place d’une prime mensuelle pour les cheminots du matériel.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/SNCF-Pour-ne-pas-avoir-a-augmenter-les-salaires-une-petite-prime-allouee-au-Materiel-en-Ile-de

Photo : Marc Ollivier

Cette semaine la direction de la SNCF, a annoncé via ses flashcom la mise en place d’une « Indemnité Opérationnelle Matériel Ile de France », ou plus simplement une nouvelle prime mensuelle, justifiée par les salaires trop bas dans la boite pour les agents Exécutions et Maitrises dans le métier de la maintenance du matériel ferroviaire de la région. Un moyen de décompresser la potentielle colère dans les ateliers sur la question du pouvoir d’achat et des salaires, dans le contexte de mobilisation nationale des Gilets Jaunes.

Mais l’objectif est aussi de rester attractifs dans le domaine de la maintenance du matériel ferroviaire, et faire tomber les chiffres de démissions qui pleuvent depuis la bataille du rail 2018 à la suite de laquelle les cheminots ont perdu les quelques acquis qu’il leur restaient. En effet, il est difficile d’embaucher dans le domaine du matériel, où les métiers sont pénibles et n’on( aucune attractivité à cause des salaire trop bas (1200€ sur un poste uniquement de journée). En ce qui concerne les postes en 3x8, les salaires sont très faibles à la vue des sacrifices tant familiaux qu’en ce qui concerne la santé…

Le montant serait de 7€ brut par jour travaillé, ce qui correspond à environ 140€ brut en plus par mois. Mieux que rien, toujours bon à prendre, mais très loin d’être suffisants. Il est bon de rappeler que la SNCF a fait un chiffre d’affaire estimé à 33 milliards d’euros, mais également que les salaires sont gelés depuis 5 ans maintenant. La création de cette prime prouve que l’argent est bel et bien là, mais que la SNCF refuse d’augmenter les salaires. De plus cette prime est discriminatoire car elle ne concerne qu’un secteur géographique, et qu’une seule activité au sein de la SNCF. Il faut aussi prendre en compte que ces deniers supplémentaires ne seront pas comptés pour la retraite vu qu’il ne s’agit pas d’une augmentation de salaire.

Les cheminots comme plein d’autres secteurs, touchés de plein fouet par les salaires trop bas et le manque de pouvoir d’achat n’ont pas de quoi se satisfaire de cette mesurette, qui ressemble plus à une entourloupe pour faire oublier les bas salaires qu’autre chose.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com