http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
21 de mars de 2019 Twitter Faceboock

Répression
Plusieurs blessés graves sur les Champs-Élysées lors de l’Acte 18. Nous relayons ci-dessous un article de Nantes Révoltée.

Plusieurs blessés graves sur les Champs-Élysées lors de l’Acte 18. Nous relayons ci-dessous un article de Nantes Révoltée.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Plusieurs-blesses-graves-sur-les-Champs-Elysees-lors-de-l-Acte-18-Nous-relayons-ci-dessous-un

Source : Nantes Révolté

Depuis 4 jours, nous assistons à une véritable déferlante mensongère dans les médias. C’est une énorme mise en scène répétée encore et encore, en boucle, sur les plateaux télés et dans les colonnes des journaux : la répression de l’Acte 18 à Paris aurait été « top légère », et même soi-disant « laxiste ». Le gouvernement ose affirmer que l’utilisation des Lanceurs de Balles de Défense a été très faible. Des policiers déclaraient sur BFM TV que ces mêmes lanceurs avaient été dotées de « munitions chamallow », inoffensives.

Ils s’appellent David, Marie-Laure, ou Laurence, et ont tous été très gravement blessés par l’arsenal du maintien de l’ordre à Paris ce jour là. David par exemple, a eu l’œil arraché par le tir d’une balle en caoutchouc en plein visage à proximité du Fouquet’s, alors qu’il ne participait pas aux affrontements. Par une « munition chamallow » ? Laurence a plusieurs fractures au visage, causées par la même arme, sur la même avenue des Champs-Elysées. Même genre de blessure pour Marie-Laure, mais juste à côté d’un œil. Un manifestant a reçu une grenade explosive GLI F4 sur lui, et a une partie du pied arraché. Une main a été sévèrement atteinte par le souffle et les éclat d’une grenade.

Ces mutilations sont gravissimes. Ce sont des blessures de guerre. Et pendant que tout le monde s’apitoie sur la devanture d’un restaurant de luxe abimé, personne ne parle des dégâts humains, irréversibles !

Au total, le bilan de cette manifestation est de 289 victimes à Paris durant l’Acte 18, dont 7 tirs de balles en caoutchouc dans la tête, et 18 blessures par des grenades explosives.

En France, en 2019, nous en sommes donc rendus au stade où, lorsque plusieurs personnes sont mutilées à vie lors d’une manifestation, l’élite et les journalistes parlent d’une répression « trop légère » !

Ces derniers jours, ces mensonges éhontés s’accompagnent d’appels à augmenter la répression. Annonces ultra-liberticides du gouvernement, appels à « tirer à balles réelles » ou à faire des « arrestations massives », déploiement de l’armée lors des manifestations de samedi prochain ... La France est en train de s’enfoncer dans une spirale extrêmement inquiétante.

La première façon de lutter contre cette surenchère sanglante, c’est déjà de contrer le discours dominant et l’avalanche de mensonges répétés inlassablement depuis samedi. C’est parce que ces mensonges sont répétés, entendus, et souvent crus que le gouvernement se permet d’aller de plus en plus loin dans la terreur.

Faisons connaître ces blessés. Réclamons justice pour toutes et tous !

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com