http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
23 de mars de 2019 Twitter Faceboock

En marge des manifestations
Le policier accusé d’avoir volé les maillots du PSG rédige lui même le procès verbal pour sa défense
Léon Kahlo

Une vidéo a fait le buzz samedi dernier lors du dix-huitième acte des Gilets Jaunes. Celle-ci montrait un CRS profitant de la panique générale afin de réaliser quelques emplettes personnelles dans le magasin officiel du Paris Saint-Germain.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Le-policier-accuse-d-avoir-vole-les-maillots-du-PSG-redige-lui-meme-le-proces-verbal-pour-sa

C’est par la caméra de Rémy Buisine, journaliste chez Brut, que nous découvrons ces images qui, si elles n’étaient pas dramatique dans ce contexte de criminalisation du mouvement des gilets jaunes friseraient le ridicule. Alors que l’acte XVIII battait son plein sur les Champs samedi dernier, prouvant une fois encore la détermination des gilets jaunes d’en découdre avec le gouvernement, un policier a été filmé en marge des manifestations en train de remplir son sac de maillots et autres produits en vente dans le magasin officiel du PSG alors que ce dernier venait d’être vandalisé.

Évidemment, ces images ont déclenché un énorme scandale sur les réseaux sociaux obligeant rapidement la préfecture de police à saisir l’IGPN dès le lendemain pour tirer l’affaire au clair. En début de semaine, l’officier de police incriminé a rédigé lui-même un procès verbal faisant état d’une interpellation d’un jeune homme pour « vol en réunion avec dégradations » remettant dans le même temps les produits qui avaient été volé. Produits dont le total donnait une somme de 2004 euros. Pirouette habile pour se laver les mains et espérer la prochaine fois ne pas être sous le feu des caméras.

Si la situation n’était pas dramatique, on en rirait. Malgré les preuves à charges présentées sur cette vidéo, il n’est pas absurde de penser que l’officier de police n’écopera que d’un rappel à l’ordre et d’une petite tape sur les doigts. Les gens qui vont manifester eux sont arrêtés préventivement, prennent des peines de prison ferme, il s’agit d’une toute autre affaire pour le gouvernement. Ce dernier déborde d’idées afin de criminaliser et réprimer d’avantages les manifestations. Un deux poids deux mesures flagrants qui, bien que presque habituel, continue de choquer. Car il est désormais clair pour tous ceux qui ont fait l’expérience des manifestations ces derniers mois que la police, et désormais l’armée, est bien là pour la protection des biens au prix de la répression des personnes.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com