http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
23 de mars de 2019 Twitter Faceboock

Soleil vert
Compagnies pétrolières et écologie : bonne pour l’image, gênante pour les profits
Victor Lundit

Dans son dernier rapport, l’ONG Influence Map montre comment les compagnies pétrolières dépensent des sommes astronomiques dans des lobbys qui s’efforcent à la fois de contourner les politiques mises en place pour lutter contre le réchauffement climatique et de promouvoir leur image écologique. Une preuve de plus, s’il en fallait encore, que le capitalisme est incompatible avec la sortie de la crise climatique.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Compagnies-petrolieres-et-ecologie-bonne-pour-l-image-genante-pour-les-profits

Crédits : RODGER BOSCH / AFP

Dans le rapport de Influence Map on apprend que les 5 plus grosses compagnies pétrolières ont dépensé près de 200 millions par an pour contrôler, retarder ou bloquer les mesures contre le réchauffement climatique. Un coût relativement abordable puisque ces compagnies ont engrangé des profits de plus de 55 milliards de dollars en 2018… Le lobbying semble de fait la solution la plus rentable pour ces entreprises.
On y découvre aussi que ces dernières ont investi la somme de 195 millions de dollars dans des lobbys afin de promouvoir leur infime part pseudo-écologique. En effet, cette somme a permis de mettre en avant et de faire valoir notamment les biocarburants, produits évidemment par ces mêmes entreprises, alors que ceux-ci ne représentent que 0,2% de leur production totale de carburants.
A cela s’ajoute l’effort que portent eux-mêmes les lobbys afin de combattre les réglementations climatiques, comme l’illustre par exemple le retour en arrière sur certaines normes censées limiter la pollution.
Pour autant, ces compagnies, dans l’urgence climatique, ont eu la volonté de porter une image propre, « écologique » et lavée de tout soupçon quant aux émissions polluantes qu’elles pourraient dégager. C’est ainsi qu’on a pu voir ces compagnies pétrolières supportant les accords de Paris et demandant même des mesures pour réduire l’émission de CO2. Mais derrière cette écologie de façade la réalité est bien plus sombre : en effet, ces compagnies sollicitaient au même moment des lobbys pour s’efforcer de contrer les mesures climatiques.
Un autre aspect du lobbying mené par ces entreprises est de financer, à hauteur de 2 millions de dollars, des publicités ciblées sur Facebook et Instagram dans le but d’influencer des électeurs potentiels sur des lois qui impacteraient les profits colossaux et les méthodes de production de ces compagnies pétrolières.
Ce constat de manipulation des idées peut s’étendre par ailleurs à de nombreuses entreprises, pas forcément pétrolières. Il n’y a qu’à constater que les sponsors officiels de la dernière COP21 sont finalement des entreprises qui polluent bien plus que l’image qu’elles prétendent vouloir se donner. C’est ainsi que cet évènement offre à ces grandes compagnies désastreuses pour la planète, la possibilité d’avoir une image plus "verte", déconnectée de toute réalité. On retrouve notamment Eiffage, Vinci, Bouygues, Lafarge, etc.
Rappelons enfin que les 100 plus grandes entreprises sont responsables de l’émission de près de 70% du CO2 de la planète. Ajoutons ensuite à ce fait qu’il y a une véritable lutte idéologique de la part de ces entreprises à travers le lobbying, individualisant la responsabilité de la crise climatique. En effet, il est question de rendre les individus responsables des maux que le capitalisme, et à travers lui les grandes entreprises, ont infligé au climat. Pour appuyer ce sentiment de culpabilité, l’idée promue est que l’action individuelle de tout un chacun est viable et suffisante afin de lutter contre la crise climatique et ce, sans jamais remettre en question le système.

C’est contre cette manipulation idéologique, et plus largement contre le système capitaliste lui-même, qu’il s’agit de lutter afin de sortir de la crise climatique avant qu’il ne soit trop tard, et que ses effets, d’ores et déjà irréversibles, n’en deviennent funestes.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com