http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
23 de mars de 2019 Twitter Faceboock

Acte 19
A Paris, des milliers de Gilets jaunes défendent leur droit à manifester malgré les intimidations du gouvernement

A Paris, les Champs Elysées sont militarisés. Le Fouquet’s est bunkerisé. Malgré les interdictions de manifestation, et menaces d’intimidations du gouvernement, des milliers de Gilets jaunes manifestent avec détermination pour l’acte 19 à Paris pour défendre leur droit à manifester.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/A-Paris-des-milliers-de-Gilets-jaunes-defendent-leur-droit-a-manifester-malgre-les-intimidations-du-15474

Au départ de la Place Denfert Rochereau à 13h, des milliers de personnes manifestent actuellement à Paris, en direction du Sacré Cœur. Dès ce matin, des Gilets jaunes se sont retrouvés place du Trocadéro, ou encore à la fontaine des Innocents, à Châtelet. « La répression en marche » ou encore « solidarité avec les blessés » sont des banderoles portées avec force par les Gilets jaunes. « Macron dégage » est scandé par les manifestants. Des personnalités comme Philippe Poutou et Olivier Besancenot, ou encore Jean-Luc Mélenchon sont présents avec les Gilets jaunes.

Le moral et la détermination sont toujours perceptibles parmi les manifestants. Les manifestants arrivent en nombre près du Sacrée Cœur : « La butte est jaune ».

Pour cet acte 19, le gouvernement avait fait le pari de restaurer « l’ordre » moyennant une offensive sans précédent dans son discours. L’annonce de l’intervention de l’armée pour des missions de maintien de l’ordre a créé une polémique telle qu’il a été obligé d’arrondir les angles. Sur le terrain, de nouvelles brigades nommées BRAV ont été déployées, à grands coups de communication par le nouveau préfet de police. A 13h30, 4 688 « contrôles préventifs » ont été effectués, 51 interpellations et 29 verbalisations de personnes qui se sont rendues sur un « périmètre interdit ».

Quoiqu’on en pense, le scénario de l’essoufflement tant attendu par le gouvernement pour cet acte 19 ne s’est pas déroulé. La volonté de défier la « répression » et de maintenir leur droit à manifester est palpable au sein de la manifestation. Non, les Gilets jaunes ne veulent pas rentrer chez eux et veulent continuer à défendre leurs revendications concernant la justice sociale et le pouvoir d’achat. « Il faut continuer » affirment de nombreux Gilets jaunes.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com