http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
26 de mars de 2019 Twitter Faceboock

Hausse des frais d’inscription
Les universités françaises attirent de moins en moins d’étudiants étrangers… Coïncidence ?
Alba Nur

Les universités françaises seraient de moins en moins attractives pour les étudiants étrangers, révèle un rapport publié par Campus France. Après les annonces du gouvernement en novembre 2018 concernant la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers hors-UE, on ne s’en étonne pas…

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Les-universites-francaises-attirent-de-moins-en-moins-d-etudiants-etrangers-Coincidence

Crédit photo : AFP

Un rapport émis par Campus France révèle que les étudiants étrangers choisissent de moins en moins la France pour poursuivre leurs études, notamment du fait de la faible prise en charge des étudiants une fois qu’ils arrivent en France : pas de logement accessible, pas d’accompagnement… Mais la plateforme Campus France, à l’origine du rapport, ne dénonce pas pour autant ces conditions d’études précaires, bien au contraire.

Cette même plateforme, par laquelle doivent passer la plupart des étudiants non ressortissants de l’Union Européenne souhaitant étudier en France, avait publié sur son site les nouveaux tarifs d’inscription pour les étudiants étrangers avant même que soit adoptée la loi visant à augmenter les frais universitaires. Dans le rapport, aucun lien n’est fait entre la hausse des frais d’inscription et la baisse de demande d’études en France. Or il est évident qu’il s’agit des premiers effets de la politique raciste et élitiste du gouvernement.

C’est la conséquence du plan initié par le gouvernement en novembre 2018, cyniquement baptisé « Bienvenue en France » qui prévoit une augmentation des frais d’inscription pour les étudiants non ressortissants de l’Union Européenne. A la rentrée 2019 les prix seront pour les concernés de 2 770€ en licence et 3 770€ en master.

Alors même que le gouvernement déclarait que cette hause des frais d’inscription visait à attirer des étudiants, le rapport de Campus France révèle l’hypocrisie de la réforme et de sa justification. La hausse des frais d’inscription va bien au contraire empêcher beaucoup de jeunes de venir étudier dans le pays de leur choix, pour des raisons financières, du fait de leur pays d’origine. D’autant que pour l’heure, près de la moitié des étudiants étrangers en France viennent du continent africain, où le salaire moyen annuel est inférieur aux nouveaux prix d’une année de licence.

Cette réforme raciste, discriminatoire et élitiste prépare par ailleurs une hausse des frais généralisée à l’ensemble des étudiants, comme préconisé par la Cour des Comptes. La reforme a rencontré de vives critiques dans le milieu universitaire et impulsé des mobilisations dans certaines universités, ainsi que des tribunes signées largement par des universitaires. Les présidences de quelques universités, (Aix-Marseille, Toulouse II, Lyon II, Paris 8...) ont également voté des motions allant contre ce projet de loi, sans pour autant se donner les moyens de combattre son application dans la pratique.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com