http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
1er de avril de 2019 Twitter Faceboock

#JusticePourAnge
Mort d’Ange après un contrôle de police : la famille sans nouvelles pendant deux jours
Torya Astalavic

Ce n’est que vendredi matin, soit presque 2 jours plus tard que le commissariat du 13e contacte la famille d’Ange pour leur indiquer qu’il se trouve à l’hôpital.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Mort-d-Ange-apres-un-controle-de-police-la-famille-sans-nouvelles-pendant-deux-jours

Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier vers 01H50, Ange Dibenesha Marifa âgé de 31 ans, originaire du 91 était au volant de son véhicule sur le périphérique lorsque des motards de la police lui font signe de sortir à la prochaine porte.

Ce n’est que vendredi matin, soit presque 2 jours plus tard que le commissariat du 13e contacte la famille d’Ange pour leur indiquer qu’il se trouve à l’hôpital et qu’ils devraient passer le voir, sans leur donner plus d’informations.

Une fois arrivée à l’hôpital, la famille découvre le corps d’Ange branché et en assistance respiratoire, les médecins leur indiquent qu’il a subi plusieurs arrêts cardiaques. Malgré son insistance, la famille ne saura rien au sujet des circonstances qui l’ont mis dans cet état.

Samedi, les médecins annoncent qu’ils vont débrancher l’assistance respiratoire à 17h. La famille s’y oppose et la maman d’Ange décide de faire une vidéo : un appel à l’aide pour soutenir la famille face à la décision médicale. Elle expliquait : « “J’ai mon fils à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, à Paris XIII. Mon fils a été emmené depuis mercredi, et ce n’est que le vendredi matin que nous avons été informés. Ni son épouse, ni la famille n’étaient au courant avant cela.” Restée sans aucun élément sur les circonstances de son interpellation, elle affirmait “la police ne dit pas la vérité, les pompiers ne disent pas la vérité.”

La vidéo a été relayée des milliers de fois par les internautes et de nombreux soutiens se sont mobilisés à l’hôpital pour réclamer que la lumière soit faite sur les circonstances du drame. Ainsi le hashtag #JusticePourAnge a été utilisé par des artistes et personnalités politiques afin de soutenir la famille. Si la préfecture de police a détaillé les conditions du contrôle routier survenu dans la nuit, tout reste à faire pour connaître la vérité.

Toutes nos pensées vont à sa famille et aux proches. #JusticePourAnge.

Cagnotte de soutien lancée par la famille

Crédits photo : JEAN AYISSI / AFP

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com