http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
3 de avril de 2019 Twitter Faceboock

Le profit ne recule devant rien
Auchan vend dans sa chaîne polonaise des sacoches portant une croix gammée
Vincent Duse, militant CGT PSA Mulhouse

Auchan est à nouveau sous les projecteurs pour la vente, dans sa chaîne de supermarchés en Pologne, de sacoches portant un svastika, emblème du régime Nazi. Il s’agit de sacoches de style « militaire ». On ne peut imaginer que la chaîne Auchan, habituée à lancer des études de marché pour identifier les produits susceptibles de trouver des acheteurs potentiels, ignore ce qui se vend dans ses rayons…

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Auchan-vend-dans-sa-chaine-polonaise-des-sacoches-portant-une-croix-gammee

Crédit photo : Isopix

Auchan est à nouveau sous les projecteurs pour la vente, dans sa chaîne de supermarchés en Pologne, de sacoches portant un svastika, emblème du régime Nazi. Il s’agit de sacoches de style « militaire ». On ne peut imaginer que la chaîne Auchan, habituée à lancer des études de marché pour identifier les produits susceptibles de trouver des acheteurs potentiels, ignore ce qui se vend dans ses rayons…

Mais le mercantilisme et la recherche de profits ne connaissent pas de limites. Tant que personne ne se plaint, il n’y a aucune raison de se mettre des barrières.

Auchan donne des explications pour le moins surprenantes

La porte-parole de la chaîne de magasins, Dorota Patejko minimise : « Nous avons en effet compté en 2018 dans nos offres de produits ces sacoches provenant d’un fabricant polonais, mais notre chaîne n’en n’avait pas conscience. Il s’agit d’une omission de notre part ».

Non, il ne s’agit pas d’un « péché par omission ». La coupable réalité, c’est que de vendre des articles qui ont une évidente portée antisémite, c’est une concession évidente au racisme ; c’est tirer un trait sur les millions de morts dans les chambres à gaz et mépriser les marques indélébiles qu’ils ont laissées dans la mémoire des Polonais, comme partout dans le monde.

Si les sacoches ont finalement été retirées de la vente, on ne le doit pas à une brusque prise de conscience de la direction du groupe mais à une réaction massive qui lui a fait craindre de perdre sa clientèle. Sans cette menace, les sacoches seraient toujours dans les rayons.

Le processus est exactement le même que lors de la mise en vente, par la chaîne de magasins Auchan, en France cette fois-là, de sacs à provisions portant le slogan « Hourrah j’ai la carte de crédit de mon mec ! » Dans ce cas, il ne s’agissait plus de racisme mais de sexisme. Avec une portée moins dramatique et sous couvert d’humour, ce slogan, assorti d’un dessin des années cinquante, jetait un clin d’œil complice à la misogynie ordinaire. Objectif, vendre par tous les moyens…

Dans le capitalisme tout s’achète et se vend ou presque …

C’est bien tout un système qu’il faut condamner. Les magasins Auchan n’ont que faire de la vie ou du respect de la personnes humaine. Le « client » n’est considéré que comme un porte-feuille, un acheteur potentiel qui n’est bon qu’à consommer toutes sortes de produits dont certains inutiles, voire nuisibles à lui-même et parfois même à l’environnement et à l’humanité tout entière.

L’appât du gain ne s’applique pas seulement aux clients mais aussi aux caissières et au personnel payés au plus bas, le secteur de la grande distribution ne se privant pas plus que le secteur industriel de chercher par tous les moyens à délivrer à ses actionnaires des profits maximums.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com