http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
15 de avril de 2019 Twitter Faceboock

Malgré les manœuvres, le mouvement se structure
“Gilets Citoyens” : tentative de contourner Commercy et St-Nazaire avec une "Assemblée Citoyenne"
Jules Fevre

Les gilets jaunes n’ont pas attendu l’appel de “leaders” autoproclamés pour se construire démocratiquement.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Tentative-de-contourner-Commercy-et-St-Nazaire-par-en-haut-avec-une-Assemblee-Citoyenne

Samedi 13 avril, le collectif “Gilets Citoyens” portée par l’association “Démocratie Ouverte”, publiait un communiqué en faveur de la constitution d’une “Assemblée Citoyenne Indépendante”, suite à la fin du Grand Débat. Derrière cette démarche, Priscillia Ludosky, le réalisateur Cyril Dion, une des négociatrices de la COP21 Laurence Tubiana ou encore l’actrice Marion Cotillard.

Malgré l’issue “déceptive” du Grand Débat, le collectif estime que “cet exercice inédit a eu le mérite de mettre l’innovation démocratique sur le devant de la scène, et de sensibiliser les citoyens français à de nouvelles modalités d’expression et de partage.” Mais si des “citoyens” se sont sensibilisés à ces “nouveautés démocratiques”, ce ne sont définitivement pas les gilets jaunes. Pour rappel, Libération publiait déjà en mars une enquête du Cevipof sur la sociologie des participants au Grand Débat : 76% de propriétaires, 65% de diplômés de l’enseignement supérieur, 78% de personnes âgées de plus de 50 ans. Ainsi, le journal rapportait les propos de Simon Blin, directeur du centre de recherche, dressant les traits d’un public “éloigné des traits sociologiques des gilets jaunes”. Loin de dénoncer l’opération présidentielle qu’est le Grand Débat, le groupe “Gilets Citoyens”, critique, s’inscrit néanmoins dans ses pas : “Plus rien ne sera jamais comme avant ?” Certes, mais alors il faut aller plus loin…”.

Pendant ce temps, sans chercher l’aval du Président de la République, la “base” du mouvement des gilets jaunes s’organise et se structure. Après avoir organisé une première “Assemblée des Assemblée” du mouvement fin janvier à Commercy, réunissant 75 délégations, une seconde a été tenue avec succès du 5 au 7 avril. Au total, ce ne sont pas moins de 200 délégations venues de toute la France qui se sont retrouvées pour débattre et avancer dans la construction d’un pôle du mouvement qui s’organise pas en bas. Loin de prôner le “dialogue” avec le gouvernement, ils invitent “toutes les personnes voulant mettre fin à l’accaparement du vivant à assumer une conflictualité avec le système actuel, pour créer ensemble, par tous les moyens nécessaires, un nouveau mouvement social, écologique, populaire.” Aussi insistent-ils : “La multiplication des luttes actuelles nous appelle à rechercher l’unité d’action”.

Dans un article pour le journal Le Monde, les journalistes Aline Leclerc et Claire Legros relèvent la démarche de collaboration avec l’Exécutif, entreprise par le collectif “Gilets Citoyens” : “Les membres du collectif ont proposé à Emmanuel Macron d’accompagner le dispositif, qui nécessite un budget de « plus de 1 million d’euros ». Dans la foulée de leur lettre de janvier, ils ont été reçus par des conseillers de l’Elysée.” Ainsi, ils s’interrogent : “quel rôle voudront jouer les pouvoirs publics dans la démarche ?”

Si cette initiative, défendant, en bonne entente avec le Président de la République, la mise en place d’une Assemblée Citoyenne “Indépendante”, a peu de chances de voir le jour, elle constitue une énième tentative de contourner par en haut les cadres d’auto-organisation des gilets jaunes. Depuis Commercy, les groupes locaux se coordonnent et se structurent avec l’organisation d’assemblées des assemblées réunissant, à l’image de la dernière à St-Nazaire, des centaines de délégations venues de tout le territoire. Les gilets jaunes n’ont pas attendu les appels de “leaders” auto-proclamés pour se construire démocratiquement.

Créditis photo : Augustin Le Gall

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com