http://www.revolutionpermanente.fr/ / Voir en ligne
La Izquierda Diario
25 de avril de 2019 Twitter Faceboock

TMTP
« Vous pourriez peut-être lui demander la permission », Charlize Théron recadre Hanouna sur le consentement
Lola Alduna

Chez TMTP, le sexisme et le non-consentement n’est pas une première. Après avoir humilié une traductrice « trop petite pour qu’on la voie », il l’embrasse sur la joue sans son consentement parce qu’elle est “très gentille". Très rapidement Charlize Théron réagit justement face à cette énième démonstration du non-respect du consentement et de sexisme à heure de grande écoute : “la prochaine fois, faudrait peut-être demander avant”.

Link: http://www.revolutionpermanente.fr/Vous-pourriez-peut-etre-lui-demander-la-permission-Charlize-Theron-recadre-Hanouna-sur-le

Crédits photo : Vidéo youtube LeHuffPost

Un nouveau film, avec Charlize Théron et Seth Rogen, vient de sortir : « Séduis-moi si tu peux ». Pour en faire la publicité, ils ont été invités dans le plateau de l’émission de TV française Touche pas à mon poste. Cette émission, présentée par Cyril Hanouna quotidiennement, est très populaire mais aussi très controversée. En effet, le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) a déjà sanctionné plusieurs fois cette émission, à cause de certains propos jugés déplacés : pour exemple, le sketch homophobe où Hanouna adopte un comportement très stéréotypé en imitant lourdement un homme homosexuel.

Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’homophobie mais de sexisme, d’ores et déjà présente dans cette émission. Il suffit de se rappeler du cas de Soraya Riffy en 2016, que le chroniqueur Jean-Michel Maire avait embrassé dans la poitrine. En effet, cette jeune danseuse de 21 ans avait été invitée au plateau uniquement à cause de son physique : son corps ressemblant à celui de Kim Kardashian, elle n’avait qu’un rôle « pot-de-fleur » ce jour-là. Cette agression reproduite dans la télévision avait provoqué l’indignation : Jean-Michel Maire a été attaqué vivement dans les réseaux sociaux. Si au début Riffy elle-même avait pris sa défense, elle a porté plainte lorsqu’elle a pris conscience de l’agression dont elle a été victime. À cela, Jean-Michel Maire réagissait avec surprise, « je l’ai su par voie de justice, par le commissariat. Elle ne m’a pas prévenu. Elle m’a dit qu’elle ne porterait jamais plainte ». Le CSA avait aussi dénoncé et sanctionné l’agression, ce à quoi Cyril Hanouna avait répondu qu’« il ne faut pas exagérer ! ».

Ce 24 avril, l’affaire concernait la traductrice des deux acteurs états-uniens et le présentateur lui-même. La traductrice se trouvant derrière les acteurs, Hanouna lui demande d’arrêter d’être « cachée ». Après s’être moqué de sa taille et de lui avoir demandé son prénom, Hanouna affirme que « franchement, [elle est] un amour », et l’embrasse dans la joue. C’est alors que Charlize Théron se montre très surprise et réagit, en lui disant que « la prochaine fois, faudrait peut-être demander avant » ; tout comme Seth Rogen qui se montre aussi surpris et désapprouve l’événement. Hanouna semble gêné, en disant « non, non mais… elle est gentille... », puis il lui demande si « ça va ».

Si le sexisme et le non-consentement ne sont pas une première mais une pratique généralisée notamment chez TMTP, ce non-respect du consentement est une énième expression de ce que les grands médias véhiculent à une échelle de masse, y compris lorsque nombre de plaintes sont déposées comme cela a été le cas après une séquence banalisant le viol conjugal. Dans ce cas particulier, c’est une femme chargée de traduire les propos de ces deux acteurs qui, dans le cadre de son travail, a été embrassé en direct, sans son consentement uniquement parce qu’elle est « un amour » et qu’elle est « très gentille[s] ».

Si cela exprime encore une fois, la manière dont le sexisme est relayé à une échelle de masse, en effet, il n’aurait pas eu cet égard auprès d’un homme, mais plus grave encore, la question du consentement est perpétuellement bafouée sur une émission de grande écoute, cela pose d’autres questions. Pourquoi est-on invitée sur un plateau télévisé uniquement parce que le physique des femmes doit être « aguicheur ». Pourquoi est-il si drôle de ridiculiser un homme homosexuel en direct ? Le mérite d’une femme ne devrait pas se mesurer par rapport à son corps, ni mesurée à sa capacité à séduire. Le problème, c’est que le sexisme est reproduit par ces institutions idéologiques que sont les grands médias, comme le montrent les commentaires que rapportait Valérie Bénaïm quand elle dénonçait, au sujet du mouvement #BalanceTonPorc, les commentaires sexistes qui sont présents dans le milieu de la TV, « ce serait bien si [ton] décolleté était un peu plus profond parce qu’on fait de la télé cocotte, il va falloir appâter le chaland », ou encore « mets plutôt une robe parce qu’il faut montrer tes jambes, parce que l’audimat c’est les jambes aussi ». Le fait est que les femmes sont hypersexualisés, pour qu’elles puissent être consommables et consommées par les spectateurs. Elles sont forcées à n’être que des jolis, mignons et gentils pot-de-fleurs : le système médiatique reproduit le sexisme, et en est un des moteurs.

 
Revolution Permanente
Suivez nous sur les réseaux
/ Révolution Permanente
@RevPermanente
siterevolutionpermanente@gmail.com
www.revolutionpermanente.com